Aleteia

Vidéo. « Mon frère », le nouveau titre des Guetteurs à ne pas manquer

Partager
Commenter

En ce début de Carême, la dernière chanson du groupe de reggae chrétien invite à la paix et l'espoir.

Le nouveau clip des Guetteurs, en ligne depuis le 13 mars, met en scène les quatre membres du groupe dans un hangar au décor épuré pour nous livrer un message fort, porté par une mélodie douce et mélancolique. « Mon frère » est issu du deuxième album des Guetteurs intitulé Tatoué.

Dans une société de plus en plus hostile à la présence de Dieu, « Mama ils ont encore fait d’autres lois », les Guetteurs gardent espoir et nous invitent à oser vivre et proclamer sa foi. L’invocation « mon père, mon frère, mon roi », qui est un appel direct à Dieu, résonne comme une ode à la fraternité, une incitation à la tolérance et à la paix.

Les paroles de « Mon frère » sont émaillées d’allusions aux textes de la Bible, et particulièrement de ceux du temps pascal : de l’Ancien Testament, avec la fuite en Égypte de Moïse et son peuple  « Ils me disent que mon peuple n’est pas de taille, ils nous traitent comme un troupeau de bétail », « M’en aller de cette terre de ces alentours, leurs promesses s’éteignent quand s’en va le jour »  mais également du Nouveau Testament, avec l’évocation de la nuit de l’arrestation de Jésus — « Mon épée a tranché tant d’oreilles » « renié tant de gens que je connais » ou de la femme adultère « Mais je sais que ta main trace des lignes, sur le sable pendant qu’on me lapide. Aucune pierre ne va me faucher ».

Retrouvez les Guetteurs en concert exceptionnel le 18 mars au Nouveau Casino à Paris.
Pour plus d’informations sur les Guetteurs, rendez-vous sur leur site.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]