Aleteia

Fontevraud : découvrez l’abbaye-hôtel en photos

Nicolas Matheus
Nicolas Matheus
Partager
Commenter

Fondée au 12ème siècle, l'abbaye de Fontevraud accueille un hôtel-restaurant quatre étoiles de 54 chambres au design ultra contemporain. Visite guidée en images.

Dormir dans le silence serein d’une abbaye, prendre son petit déjeuner dans le verger d’un prieuré… Ce rêve de citadin en quête de calme et de nature est ici une réalité.  Aux confins de l’Anjou, de la Touraine et du Poitou, l’abbaye royale de Fontevraud est l’une des plus vastes cités monastiques héritées du Moyen-Age.  Réinventant et prolongeant son hospitalité séculaire, le nouveau concept hôtelier conjugue tradition et modernité et nous accueille dans un lieu ultra design qui a une âme. Visite guidée et décryptage.

1. Visite guidée de l’abbaye-hôtel

Dans un élégant décor minimaliste, aux matières nobles, signé Jouin Manku, un « iBar » branché a pris place. On peut boire un verre mais aussi, sur des tables numériques tactiles, jouer aux échecs, regarder une vidéo, découvrir l’abbaye et son histoire…

Nicolas Matheus
Nicolas Matheus

 

De l’ancien réfectoire, les designers ont gardé la sobriété : longue table en bois massif, paravents tryptiques et stalles amovibles. La salle scapulaire aux lustres en noyer et cuivre est le restaurant du chef Thibaut Ruggeri. Les petits déjeuners se prennent autour du cloître…

Nicolas Matheus

A lire aussi : L’abbaye royale de Fontevraud, une cité monastique entièrement écologique !


Sous les voûtes d’origine, un coin salon bibliothèque a été créé face à la haute cheminée. Matières naturelles – tissu, cuir, bois -, éclairages sobres à la lumière apaisante, panneaux insonorisants, palette douce de gris, ocre ou taupe réchauffent cet univers de pierre…

Nicolas Matheus

 

Dans les chambres, des tables en chêne, une immense tête de lit isolante, une tringle à patères rondes et panneau cache télévision, des placards éclairés s’ouvrant par un trou triangulaire, une vaste douche, du linge bio aux tons ivoire, et un iPad personnel à disposition…

Nicolas Matheus
Nicolas Matheus
Nicolas Matheus
Nicolas Matheus
Nicolas Matheus
Nicolas Matheus
Nicolas Matheus
Nicolas Matheus
Nicolas Matheus

 


A lire aussi : Vidéo. L’abbaye de Fontevraud au fil des siècles


2. L’histoire

L’abbaye fut fondée en 1101 par le prédicateur itinérant Robert d’Arbrissel puis dirigée par 36 abbesses successives, dont l’ordre dépendant du Roi et du Pape fut l’un des plus puissants. Elle abrite les gisants d’Aliénor d’Aquitaine et de Richard Coeur de Lion. Elle fut une prison jusqu’en 1963.

Liaume

3. Le projet

13 hectares, 4 monastères (dont un morcelé à la Révolution), 200 000 m2 de bâtiments, 4 hectares de toitures… L’esprit de cet immense espace communautaire devait continuer à vivre. La nature, la lumière y sont apaisantes, on est dans un autre espace-temps. L’idée : accueillir toutes les cultures et formes de création, étonner les hôtes tout en prenant soin d’eux, cultiver l’art de vivre ensemble…

4. L’hôtel-restaurant

Le tandem Patrick Jouin-Sanjit/Manku a cherché comment apporter le confort d’un 4 étoiles sans perdre l’esprit de pureté, de simplicité qui a toujours régné ici. Dans leur démarche, tout a un sens, une fonction. Ils n’ont utilisé que des matières naturelles, lin, latex bio éthique, coco, laine, coton… Le bois est celui des feuillus de la région, la vaisselle vient du potier local, les literies sont fabriquées dans la région. Tout comme la pâte des savons au miel produit par  dix ruches, séchant durant six mois en caisses en bois. L’eau de la source (le nom « Fontevreau » viendrait du bandit Evreau, converti par les moines !) est mise en bouteilles réutilisables  En cuisine, le chef utilise des produits locaux et fait travailler les artisans du village et de la région.

Nicolas Matheus
Nicolas Matheus
Les bocaux de la Brasserie. Photos Nicolas Matheus

5. Le pôle énergétique

Pour le chauffage et l’eau chaude, le fioul, trop onéreux, a été remplacé par des chaudières à granulés de bois de la région et des panneaux photovoltaïques. Le gaz à effet de serre a ainsi été divisé par dix !  Fontevraud accueille plus de 200 000 visiteurs par an. Culture, hospitalité, numérique et développement durable s’y mêlent en toute harmonie.

Enregistrer

Enregistrer

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]