Aleteia

Cette bible anglaise du XIIe siècle est un trésor inestimable

Partager
Commenter

Cette merveille est conservée dans la cathédrale de Winchester, en Grande-Bretagne.

C’est l’acteur John Rhys-Davies (Gimli dans Le Seigneur des Anneaux) qui est l’un des plus fervents admirateurs de cette bible unique, connue sous le nom de Bible de Winchester, depuis qu’il l’a découverte en 2012 alors qu’il jouait dans la pièce de théâtre « Winchester : Chroniques de la Lumière ». Les représentations se déroulaient alors dans la cathédrale de Winchester et rendaient hommage aux grandes figures ayant marqué l’histoire de ce lieu. Rhys-Davies interprétait le personnage d’Henri De Blois, souvent surnommé Henri de Winchester. Petit-fils de Guillaume le Conquérant et jeune frère d’Etienne de Blois, roi d’Angleterre, il fut nommé archevêque de Winchester en 1129, et trouva l’or nécessaire à la confection de la fameuse Bible, dont certains disent qu’elle est la plus belle jamais réalisée.

Considérée comme la bible la plus grande et la plus raffinée de l’histoire, la Bible de Winchester est un manuscrit enluminé, réalisé entre 1160 et 1175. On raconte que pour la produire, il fallut en tout 250 veaux pour fabriquer le parchemin exigé par son grand format. Retravaillée à deux reprises, elle se présente aujourd’hui sous la forme de deux volumes reliés.

Cette bible est incomplète : certains des textes et des enluminures ne sont pas achevés. Le texte a été calligraphié par un seul et même copiste, qui aurait mis quatre ans à parachever son oeuvre. Une demi-douzaine d’artistes auraient travaillé sur les enluminures.

Au fil des ans, les voleurs et les collectionneurs ont endommagé la Bible de Winchester. Certaines des pages et des illustrations ont disparu. Néanmoins, cette bible demeure une des œuvres sacrées de cette époque les mieux conservées au monde et une source d’émerveillement artistique et spirituel.

 

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]