Aleteia

Six choses qui vous ont sûrement échappé dans cette chanson des frères franciscains

Partager
Commenter

Ces petits détails qui nous en disent beaucoup !

Il n’y a pas si longtemps, nous vous avions partagé la cover des frères franciscains de la chanson « Brother » de The Brilliance. Elle est devenue un succès instantané parmi vous. Les paroles de la chanson « Brother » font évidemment référence à l’amour pour notre prochain, mais les personnes impliquées, et certaines images de la vidéo, ont un message tout aussi important, même si vous ne l’avez peut-être pas remarqué.

Le producteur de « Brother », le frère Mark-Marky, partage avec Cecilia Music six choses qui vous ont peut-être échappé la première fois que vous avez vu « Brother ».

  1. L’Église qui fait l’Église

Avez-vous remarqué la diversité ? Dans la chanson Brother, il y a des musiciens originaires de Colombie, du Nigeria, d’Australie, des États-Unis et d’Haïti. Nous avons un prêtre, un diacre, deux séminaristes, un religieux, un mari et père de famille, un jeune pro, un étudiant universitaire et un lycéen. La variété des instruments et des voix contribue à la beauté de cette chanson, tout comme la diversité des chrétiens ajoute à la beauté de l’Église catholique.

  1. Des Franciscains qui sont Franciscains

Beaucoup de frères ont des dons qu’ils ont développés avec passion, animés d’un grand Amour, sans pour autant vouloir être les vedettes du spectacle. Les frères cherchent toujours à travailler avec des frères. Ils vivent, prient, luttent et prêchent l’Évangile ensemble. Ces frères veulent travailler ensemble comme des « experts de la communion », comme l’exige la Vie Consacrée. À travers l’œuvre de l’Esprit saint, les franciscains – et nous l’Église – nous sommes appelés à être une famille authentique, pour amener ensuite d’autres personnes à partager la vie de cette famille.

  1. Un père qui est un père

Avez-vous vu le visage du pianiste ? Question piège. Non, vous ne l’avez pas vu. Mais si vous regardez avec attention, vous voyez ses mains et surtout son alliance au doigt. Le pianiste, Fidel Cuellar, a volontiers rejoint les frères pour cet enregistrement, même si cela voulait dire passer le weekend pour la première fois loin de sa femme et de sa fille. Quelle en a été la raison ? Non pas le désir de devenir une célébrité, mais plutôt celui d’être un chrétien. Les prêtres et les moines accordent beaucoup d’importance au fait de témoigner publiquement, mais nous ne pouvons pas sous-estimer la valeur de la famille qui nous est donnée par Dieu et qui est proclamée par l’Église.

  1. Une mère qui est une mère

Avez-vous remarqué la Vierge en arrière-plan ? Nous avons tourné la vidéo dans le grenier d’une belle église qui propose l’adoration perpétuelle. La grande statue de la Vierge Marie à l’arrière-plan, a été utilisée comme modèle pour la réalisation de l’autel et de l’ostensoir de cette église. Non seulement nous sommes unis les uns aux autres parce que nous avons le même Père céleste, mais nous avons aussi la même mère céleste, qui nous a été donnée par Jésus dans son grand Amour pour nous. « Mère, voici ton Fils. » Elle nous regarde comme la plus tendre des mères et intercède pour nous comme la plus attentionnée, en nous faisant toujours plus proche de son Fils bien-aimé, notre Seigneur.

  1. Un fils qui est un fils

Avez-vous remarqué le bracelet que le violoncelliste, James Rosenbloom, porte à son poignet ? Il signifie qu’il s’est consacré à la Vierge Marie et qu’il a reçu avec joie le don de Jésus : « Fils, voici ta mère. » Jésus aimait profondément sa mère pendant sa vie sur la terre, et ne cesse de l’aimer encore aujourd’hui à travers l’Église. Nous ne sommes pas orphelins.

  1. Les laïcs qui sont laïcs

La chanson « Brother » a pu être réalisée grâce aux sacrifices, à la générosité, aux talents et aux prières des laïcs. Les frères-musiciens sont très doués. Les musiciens laïques sont des professionnels. De nombreux musiciens ont mis leur temps à disposition, en changeant leurs plans et en mettant à profit les jours de congé. C’est la générosité de beaucoup de personnes et de Spirit Juice Studios qui a permis de couvrir les coûts de production. Si huit personnes ont joué face à la caméra, treize autres se sont activées dans les coulisses. Nous avons parlé de la mission des frères, mais les laïcs aussi ont une mission à accomplir. Je prie afin que « Brother » puisse inspirer de nombreux hommes et femmes à demander au Seigneur ce qu’il désire pour eux, et comment ils peuvent partager Sa mission. Je prie afin que ces personnes mettent leurs talents au service de nos frères et sœurs qui meurent faute de pain, de beauté, et de Dieu.

Pour rester au courant de vos artistes préférés et découvrir de nouvelles chansons chaque jour, suivez Cecilia sur Facebook.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]