Aleteia

À 87 ans, cette femme inépuisable poursuit sa mission humanitaire auprès des écoles

© Facebook Sumando Solidaridad
Sumando Solidaridad
Partager
Commenter

Accompagnée de sa fille, elle aide les écoles frontalières d'Argentine dans le besoin.

Cela fait 30 ans qu’Anita, accompagnée de sa fille Mirna, s’est lancée dans une croisade solidaire au coeur de l’Argentine. À l’origine, elles ont commencé leur mission humanitaire dans une fondation internationale avant de fonder leur propre association appelée « Sumando Solidarisa« : une association qui aide les écoles frontalières dans le besoin.

La naissance du projet

Tout a commencé, il y a 30 ans, lorsque Mirna a lu dans une colonne d’un journal, le récit d’un maître d’école parcourant un trajet de 7 heures à dos de mulet pour atteindre son école. Cette histoire avait profondément ému Mirna qui s’était, dès lors, mobilisée pour lui venir en aide. « Pendant le premier mois, nous étions toutes les deux, ma maman et moi. Nous réalisions le voyage à dos de mulet jusqu’à l’école afin de leur apporter tout ce que nous avions pu rassembler. Je n’oublierais jamais ce périple : la nuit était tombée alors que nous étions en chemin. Nous sommes passées à côté de précipices et nous n’avions pas de lampes de poche. Par chance, il y avait la pleine lune qui nous éclairait ! Aujourd’hui, nous effectuons ce trajet en camionnette ! ».

Leur mission se concentre principalement dans les provinces de Misiones, Formosa, Neuquén, Salta et Jujuy mais prochainement, elles envisagent d’aider également les provinces de Corrientes et San Juan. Après avoir visité les écoles concernées, elles notent sur une liste toutes les demande effectuées par les directeurs.

Elles livrent, elles-mêmes, les fournitures nécessaires 

Ensuite, elles recherchent, reçoivent, classent et emballent tout ce dont les écoles ont besoin avant de les faire livrer : jeux, fournitures scolaires, ordinateurs, vêtements ou machines à coudre. Elles ont déjà eu l’occasion d’offrir un fauteuil roulant qui a permis à un écolier de se déplacer. Par ailleurs, lorsque les écoles ont besoin de financer des travaux plus importants pour leurs bâtiments comme l’éclairage, les toilettes, de nouvelles salles de cours ou des installations de communication, elles lancent des initiatives pour trouver des solutions.

Avec des amis, elles consacrent la plupart de leurs après-midis à préparer les commandes. Elles ont d’ores et déjà aidé plus de 100 écoles dans tout le pays. Elles livrent les commandes en personne, n’hésitant pas à parcourir jusqu’à 1 700 kilomètres si nécessaire. À Jujuy ou à Misiones, Anita, apprécie le moment émouvant de la livraison. Peu importe, le temps qu’il fait, qu’il vente ou qu’il pleuve, Anita tient à respecter le délai de livraison.

D’autres projets en cours 

Avec leur association, Sumando Solidaridad, elles ont aussi pu appuyer d’autres projets qui avaient grandement besoin de financement. Notamment le service de gériatrie de Misiones, pour lequel de nombreux médecins à la retraite de Buenos Aires ont accepté de collaborer.

Anita, du haut de ses 87 ans, touche et émeut par sa volonté à poursuivre ses déplacements et sa mobilisation. Elle encourage aussi les bonnes volontés à lui venir en aide. Sa fille Mirna aussi force l’admiration. À 59 ans, elle travaille comme employée domestique dans différents endroits. « Je ne peux pas dormir et penser que quelqu’un manque de quelque chose, et que moi, je pourrais l’obtenir pour lui », déclare-t-elle.

Partager
Commenter
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]