Aleteia

Atteinte de trisomie 21, elle court un semi-marathon

© Runner's World
© Runner's World
Partager
Commenter

Kayleigh Williamson a terminé le semi-marathon d’Austin le 19 février.

À 26 ans, Kayleigh Williamson est la première personne atteinte de trisomie 21 à avoir couru un semi-marathon. Les 6 heures, 22 minutes et 56 secondes qu’elle a effectués sont aussi modestes qu’historiques. C’est avec simplicité et humilité quelle a relevé ce défi. « J’ai tenu bon, a-t-elle déclaré à Runner’s World. Quand j’ai franchi la ligne d’arrivée, j’étais fière de moi. Et mon ami m’a donné de jolies fleurs ! ».

Depuis plusieurs années, Kayleigh court avec sa mère Sandy. Ce qui n’était, au début, qu’un moyen de perdre le poids est devenu une vraie passion et un défi : celui d’avoir le courage de dépasser ses limites et sa différence en allant jusqu’au bout d’un semi-marathon.

Les obstacles à surmonter étaient nombreux. Son entraîneur Davis confiait que Kaleigh souffre de problèmes aux chevilles comme bon nombre de personnes atteintes de trisomie . « C’est vraiment difficile de faire des mouvements de base, alors nous avons travaillé sur sa biomécanique », précise le coach. « Elle a fait énormément de progrès et le fait qu’elle ait réussi à aller jusqu’au bout du semi-marathon, compte-tenu de sa condition physique trois ou quatre mois auparavant est super impressionnant ».

Kayleigh a toujours été très active. À 13 ans elle avait rejoint l’équipe de basketball du Special Olympics au Texas, et elle joue encore régulièrement. Elle a également pratiqué le krav-maga et la natation. Et la jeune femme compte déjà participer à la prochaine édition d’Austin pour 2018 et prépare également sa prochaine course de 10 km pour avril prochain.

Sa mère espère que son exemple inspirera d’autres personnes atteintes de trisomie 21, notamment en prenant en compte leurs besoins spécifiques.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]