Aleteia

Un garçon s’approche d’une voiture pour mendier mais son geste va bouleverser deux vies

Reprodução
Partager
Commenter

Nul besoin d'être riche pour être généreux.

Beaucoup pensent que ceux qui n’ont ni toit ni argent vivent en se plaignant ou en abusant de la compassion des autres. Mais il existe aussi des personnes sans moyens financiers qui sont plus généreuses encore que beaucoup de riches.

John Thuo est l’une de ces personnes. Il fait partie des nombreux enfants abandonnés et sans-abri qui doivent mendier pour survivre à Nairobi, au Kenya. C’est une situation malheureusement fréquente dans cette ville où la plupart des habitants les rejettent et les considèrent comme des voleurs.

John, cependant, a prouvé non seulement qu’il n’était pas un voleur mais aussi qu’il avait un grand cœur. Alors qu’il demandait de l’argent aux automobilistes qui passaient par là, il a rencontré une personne un peu spéciale : Gladys Kamande.

Quand John a porté son regard à l’intérieur de la voiture, il a remarqué que Gladys avait avec elle différents équipements. Curieux, comme tous les enfants de son âge, il a demandé ce qu’étaient toutes ces machines auxquelles elle était reliée.

12 interventions chirurgicales à 32 ans 

Alors Gladys lui a raconté son histoire et lui a expliqué qu’il s’agissait de bouteilles d’oxygène et d’un générateur pour l’aider à survivre. Elle avait en effet des problèmes aux poumons et des difficultés respiratoires. À seulement 32 ans, elle avait déjà subi douze interventions chirurgicales.

John était impressionné et n’a pas pu retenir ses larmes en se rendant compte que malgré sa pauvreté, il y avait des gens dans le monde qui souffraient plus que lui. Il s’est senti impuissant et aurait aimé pouvoir l’aider.

Avec sa tendresse et sa naïveté, l’enfant lui a demandé ce qu’il pouvait faire pour elle. Alors Gladys lui a pris la main et ils ont prié ensemble. John lui a alors donné les quelques pièces qu’il avait mendiées ce jour-là, considérant qu’elles lui seraient plus utiles qu’à lui.

À ce moment-là, à la vue du geste de l’enfant, un passant prend une photo. Après l’avoir publiée sur Internet, elle est devenue virale… et c’est alors qu’un miracle s’est produit. En quatre jours seulement, des milliers de personnes, émues par l’histoire de Gladys et par la bonté de John, ont versé des dons pour un total de 8 millions de shillings (80 000 dollars) qui vont permettre à Gladys de bénéficier d’un traitement en Inde. À côté de cela, celle-ci a fait un choix qui a changé sa vie et celle de John pour toujours. Elle a en effet décidé d’adopter l’enfant pour l’enlever de la rue et lui permettre d’aller à l’école. Pour John, Gladys est devenue la mère qu’il n’avait jamais eue.

Mots-clés
miracle
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]