Aleteia

Votre couple a-t-il besoin d’aide ?

© Unsplash
Partager
Commenter

Aleteia vous donne 10 bonnes raisons d'aller voir un conseiller conjugal.

« Aller voir un thérapeute de couple, c’est un truc de film américain » lâche Marc à Morgane qui voudrait bien consulter. Et vous, qu’en pensez-vous ? Seriez-vous prêt à booster votre vie conjugale un peu… affadie ?

Un test à faire séparément, avant de comparer vos réponses.

1. Vous vous parlez :
a. De la pluie et du beau temps
b. Pourquoi se parler, il (elle) devrait deviner
c. De ce qui compte pour vous

2. Après une dispute :
a. Vous boudez, c’est normal, non ?
b. Vous en reparlez au calme
c. Vous essayez d’oublier

3. Vous diriez que votre sexualité est :
a. Une corvée
b. Un moyen de dire votre amour
c. Ça veut dire quoi ?

4. Une grosse dépense à faire :
a. Madame décide comme toujours
b. On en parle au calme ?
c. C’est de ta faute si on est en rouge

5. Votre situation conjugale :
a. Vous pèse
b. Vous rend heureux
c. Vous aide à rendre votre conjoint heureux

6. Avoir des enfants :
a. Une aventure à deux
b. Ah non pas pour moi
c. Un jour peut-être

7. Une alliance à votre doigt :
a. Une aide pour tenir votre engagement
b. Un boulet
c. À quoi ça sert ?

8. La vie de couple :
a. Une forme de co-location
b. Un bonheur
c. Quelle déception…

9. Aimer vs être amoureux :
a. Utopique sur le long terme
b. Je ne vois pas la différence
c. Avez-vous une recette ?

10. Il (elle) est allé(e) voir ailleurs :
a. Impossible de continuer ensemble
b. SOS faisons-nous aider
c. J’aurais préféré de ne rien savoir

Résultats du test :

Vous avez une majorité de A, B ou C ? Et votre conjoint, qu’a-t-il répondu ? Prenez un temps de dialogue à deux pour échanger sur vos réponses et les commenter ensemble. Vos points de vue différents et vos déceptions serviront d’indicateur sur votre besoin de recourir à une aide extérieure. L’objectif est de faire ensemble l’ « état des lieux » de votre vie  conjugale, et si besoin, de (re)prendre en main votre bonheur.

Il est toujours temps d’aller demander de l’aide

Vous hésitez ? Vous ne savez pas qui aller voir, à quel prix, comment ça va se passer ? Vos appréhensions sont légitimes, et les sites des thérapeutes de couples peuvent vous aider à voir clair. L’ANCCEF vous donnera une liste de professionnels compétents sur toute la France, pour entreprendre une démarche joliment mise en images dans ce clip réalisé par le CLER Amour et Famille, association de conseillers conjugaux chrétiens :

Il est toujours temps d’aller vous faire aider, il n’y a rien de trop insignifiant ou de trop grave.

À quoi bon consulter ?

Les couples qui viennent consulter témoignent : ils ont trouvé en rencontrant un professionnel du couple « des outils pour communiquer, une école de vie conjugale, un lieu d’écoute sans jugement, un endroit ou se poser et prendre une décision étayée, du temps pour nous ».

Durant les rendez-vous ils ont pu, disent-ils : « Parler sans être interrompu, relire notre vie et réaliser ce qu’on a construit, panser nos blessures, amorcer un chemin de pardon, savoir pourquoi on se quittait, se re-choisir librement, se redire notre amour sans fausse pudeur, repartir du bon pied, faire le deuil d’un conjoint parfait ».

Un dicton affirme : « Il y a deux bons moments pour planter un arbre : le premier c’était il y a vingt ans et le deuxième c’est aujourd’hui ». Chassez les regrets stériles, parce que le bon moment pour solidifier votre vie conjugale, c’est maintenant.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]