Aleteia

Et si nous méditions la parole de Dieu chaque jour ?

© Corinne MERCIER/CIRIC
© Corinne MERCIER/CIRIC
Partager
Commenter

C'est possible avec le livre de méditations publié par Vincenzo Paglia de la communauté Sant'Egidio.

En 1968, Andrea Riccardi est encore lycéen. À Rome, au lendemain du concile Vatican II, il réunit un groupe d’étudiants pour écouter et mettre en pratique l’Évangile. Inspiré par saint François d’Assise, le petit groupe décide rapidement de se rendre dans les faubourgs de Rome pour partager sa foi et aider les pauvres. C’est ainsi qu’est née la communauté Sant’Egidio, un mouvement laïc d’évangélisation et de charité auquel participe aujourd’hui plus de cinquante mille personnes dans plus de soixante-dix pays.

La prière et la communication de l’Évangile sont deux des piliers de cette communauté qui propose une fréquentation assidue des Écritures. C’est ainsi que depuis 2000, la communauté publie tous les ans un volume intitulé, La parole de Dieu chaque jour. Ce livre n’est pas un missel mais un commentaire quotidien de la lecture du jour, permettant de progresser toujours plus dans l’intimité avec Dieu et sa Parole. C’est Monseigneur Vincenzo Paglia, évêque de Terni en Italie, président de l’académie pontificale pour la vie et grand-chancelier de l’institut pontifical Jean-Paul II qui offre, à partir de chaque lecture, une petite méditation ainsi qu’une proposition de prière.

Cheminer avec l’Église et le Christ

Ce volume s’ouvre avec, en couverture, l’icône du visage de Jésus. « C’est l’icône conservée sur l’autel de la petite église Sant’Egidio à Rome et dont une copie est présente en tout lieu de prière de la Communauté dans le monde ». C’est également une invitation à la contemplation du visage du Christ grâce à la prière et à ces pages méditatives écrites dans un style clair, concis et didactique. Alors que nous nous demandons souvent comment prier, que nous nous désolons parfois de ne pas y arriver, ces pages nous rappellent que la prière est avant tout écoute, une écoute silencieuse des paroles que Jésus nous adresse.

Ce volume de courtes méditations s’inscrit parfaitement dans le calendrier liturgique de l’Église latine. Ainsi, il est un parfait complément du Magnificat dans lequel vous trouverez les lectures du jour. Dans La parole de Dieu chaque jour 2017, vous trouverez commentés « les dimanches et fêtes, selon le rythme triennal de l’année liturgique, les passages bibliques du cycle A, avec l’Évangile de Matthieu qui sera lu au cours de l’année. Les jours de semaine, qui suivent quant à eux un rythme biennal, on commente les psaumes responsauriaux des célébrations eucharistiques quotidiennes depuis le début de l’année jusqu’au Carême, puis au mois de juin et juillet ». Enfin, Les Actes des Apôtres sont commentés d’août à la fin de l’année liturgique. Une bonne façon de fréquenter la parole de Dieu pour ceux qui ne l’ont jamais fait, une occasion de l’éclairer sous un jour nouveau pour ceux qui en ont l’habitude !

© Editions du Cerf

La parole de Dieu chaque jour 2017, par Vincenzo Paglia, Cerf, Paris, novembre 2016, 20 euros.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]