Aleteia

Un journaliste sceptique est devenu chrétien en enquêtant contre le christianisme

© Pixabay
© Pixabay
Partager
Commenter

Décidé à argumenter contre le message chrétien, Lee Strobel s’est converti au gré de ses recherches.

Décidé à argumenter contre le message chrétien, le journaliste Lee Strobel s’est converti au gré de ses recherches. Son bestseller, Jésus: la parole est à la défense, a été récemment adapté en film aux États-Unis, comme nous en informe le magazine Pro.

Lee Strobel a été journaliste pendant de nombreuses années. Il a travaillé pendant 14 ans dans les tribunaux pour la Chicago Tribune et a reçu de nombreux prix pour ses reportages. Lorsque sa propre femme est devenue chrétienne, il a cherché à contredire avec force le christianisme en utilisant contre lui les outils du journalisme et de l’investigation propre à la justice américaine.

C’est ainsi qu’en 1980, il commence à interviewer de nombreux théologiens dans l’optique de les réfuter. Mais c’est le contraire qui se produit : ils le convainquent avec une telle force qu’il décide de faire de son livre une œuvre de témoignage. Il écrit désormais des livres qui cherchent à défendre le christianisme et à montrer sa crédibilité. C’est un genre très ancien que l’on nomme « apologétique » et qui est indispensable pour montrer, à ceux qui sont loin de l’enseignement du Christ, que celui-ci a, pour chaque époque, une validité intégrale.

Entre foi et raison

Comme Lee Strobel l’explique, ce livre montre la masse incroyable d’informations exactes sur lesquelles le chrétien peut se reposer pour affermir sa foi mais aussi assurer son intelligence qu’il n’y a rien de contradictoire entre les plus fortes exigences de la rationalité et la foi chrétienne. C’est ce qu’affirmait Jean Paul II avec son encyclique Fides et Ratio : « La foi et la raison sont comme les deux ailes qui permettent à l’esprit humain de s’élever vers la contemplation de la vérité.  C’est Dieu qui a mis au cœur de l’homme le désir de connaître la vérité et, finalement, de connaître Dieu lui-même afin que, le connaissant et l’aimant, il puisse atteindre la pleine vérité sur lui-même ».

Dans le même esprit, un livre écrit par un philosophe catholique français démontre que la foi chrétienne la plus catholique et la plus fidèle à l’enseignement de l’Église est également la plus respectueuse de la raison humaine universelle. Titré, Catholix Reloaded,  et sous-titré « Essai sur la vérité du christianisme », il montre à quel point ce sont de fausses conceptions qui en restent à la surface (la Matrice, c’est-à-dire en quelque sorte, la doxa établie, la bien-pensance mondaine) qui nous persuadent que la foi chrétienne serait contraire à la raison. Il ne faut donc pas avoir peur de la raison : elle nous ramène au Christ si l’on prend la peine d’ouvrir intégralement notre cœur à la contemplation de la vérité.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]