Église

Comment construire votre église en 10 étapes ?

Le tutoriel des moines de la Fraternité Saint-Vincent-Ferrier.

Comment construire votre église en 10 étapes ?

C’est un projet certes plus ambitieux que le montage d’un meuble Ikea, mais le résultat est assurément plus gratifiant… et pas nécessairement plus difficile à obtenir ! Les moines de la Fraternité Saint-Vincent-Ferrier de Chéméré-le-Roi, en Mayenne, se sont lancés dans la construction d’une église de 40 mètres de long et 14 mètres de haut (et accessoirement d’une hôtellerie et d’un cloître), pour répondre à l’affluence que connaît leur communauté.

Étape 1 : Respecter les consignes de sécurité (sans renoncer à la tunique !)

image1

Fondée en 1979 par le père Louis-Marie de Blignères, la Fraternité Saint-Vincent-Ferrier est composée d’une vingtaine de frères dominicains, reconnaissables à leur fameuse tunique blanche. Ils vivent selon la règle de saint Augustin et se donnent pour mission principale : « Être utiles à l’âme du prochain ».

Étape 2 : Bien vérifier ses calculs avant de passer à l’action

image2

La première chapelle était aménagée dans une étable ! L’église et l’hôtellerie actuelles sont devenues trop petites pour accueillir les fidèles, les pèlerins et les nouveaux moines qui arrivent du monde entier chaque année pour rejoindre cette communauté dont le dynamisme dément le discours ambiant sur la morosité de l’Église.

Étape 3 : Choisir un terrain fertile

image3

L’une des forces de la Fraternité réside dans son ouverture et les multiples liens qu’elle entretient avec l’extérieur. Dans le village de Chéméré, bien évidemment, mais aussi partout dans le monde! Par ailleurs, certains pères suivent des études à Angers ou à Paris, d’autres donnent des conférences…

Étape 4 : Se procurer du matériel digne de ce nom !

image4

Au terme des travaux, qui seront achevés en octobre 2017, l’église conventuelle pourra accueillir 200 personnes. Elle disposera par ailleurs de 32 stalles. On comprend l’ampleur des travaux réalisés ainsi que de ceux qui restent à faire en imaginant ce bâtiment flambant neuf où les nombreux fidèles pourront chaque dimanche assister à la messe.

Étape 5 : Se placer sous la protection du plus sûr des bâtisseurs

image5

Saint Louis a dit : « À celui qui construit une maison pour Dieu sur cette terre, Dieu construit une maison pour lui dans le ciel ». Outre l’église, les moines de la Fraternité achèvent leur cloître, lieu de la liturgie des vivants et des défunts et espace ouvert sur le ciel au cœur du monastère.

Étape 6 : Entre deux travaux, reprendre des forces !

image6

Le couvent de la Fraternité est un lieu de vie où laïcs et religieux se pressent. Qu’il s’agisse d’une retraite loin de l’agitation de la ville ou d’un séjour pour étudier dans la bibliothèque du couvent, nombreuses sont les raisons… et nombreux sont les visiteurs ! Ne pouvant accueillir que trois personnes pour l’instant, les moines agrandissent dont besoin d’agrandir leurs bâtiments hôteliers.

Étape 7 : Armer le béton… et s’armer de patience

image7

Rome n’a pas été construite en un jour. Depuis sa fondation, la Fraternité a connu un essor quasi-constant, entamant des travaux à peine trois ans après leur installation à Chéméré. Elle n’a été canoniquement reconnue comme Institut de vie religieuse de droit pontifical qu’en 1988.

Étape 8 : Miser sur les technologies modernes…

image8

Les moines de Chéméré ont lancé une vaste opération de communication autour de leur projet de construction, notamment en vue de récolter des fonds. Notamment présents sur Facebook, ils communiquent régulièrement sur l’évolution des travaux… et reçoivent des soutiens de partout à travers le monde !

Étape 9 : …tout en conservant les procédés traditionnels

image9

Au couvent, les moines mènent la vie simple et studieuse selon les usages des Dominicains. Ils pratiquent le chant grégorien et observe la liturgie dominicaine… de l’ancien rite. La messe est donc en latin – ce qui semble d’ailleurs grandement contribuer au succès de la Fraternité de par le monde.

Étape 10 : S’appuyer sur une communauté solide… dont vous pouvez faire partie !

image10

Les moines de la Fraternité Saint-Vincent-Ferrier ont besoin de réunir la somme de 50 000 euros et se sont fixés l’objectif du 31 décembre pour y parvenir ! Leur campagne de levée de fonds a pour but de les aider dans leur chantier qui n’a plus de secret pour vous.


Pour les aider, rien de plus simple : il vous suffit de leur faire parvenir votre don ici.

Publicité
Publicité