Aleteia

Noël ailleurs – En Suède, le père Noël s’appelle Tomten

©JONATHAN NACKSTRAND / AFP
Thousands of lights decorate moose statues in Stockholm on December 16, 2014. Stockholm has lit over 700,000 Christmas lights around the city where 35 streets, squares and marketplaces glistens and glimmers of Santas, moose, stars and other decorations that make the dark season brighter for the Christmas season. AFP PHOTO/JONATHAN NACKSTRAND / AFP PHOTO / JONATHAN NACKSTRAND
Partager
Commenter

Pendant l'Avent, Aleteia vous fait découvrir les traditions de Noël du monde entier.

L’hiver en Suède offre un cadre idéal pour fêter Noël avec la neige, le froid et ces jolies maisons sans volets dont les intérieurs lumineux et confortables paraissent chaleureux dans la longue nuit hivernale. Car l’hiver est une saison rude et longue là-bas : le thermomètre peut descendre jusqu’à -40° dans le Nord et le soleil ne se montre parfois que quatre heures par jour dans l’extrême Nord. Le temps de Noël dure six semaines en Suède. Il commence bien le premier dimanche de l’Avent avec des églises bondées et des bougies (le plus souvent électriques) mises sur les rebords des fenêtres, à la maison comme au bureau, ainsi que des lampes en forme d’étoiles aux fenêtres. En revanche, il se termine le 13 janvier, jour de la fête de saint Knut. Après une danse autour du sapin et les enfants qui mangent les dernières gourmandises qui y sont accrochées, on jette l’arbre dehors et la fête est finie.

Sankta Lucia

Comme dans les pays voisins – Danemark, Norvège, Islande –, les célébrations liées à Noël débutent vraiment ce 13 décembre, jour de la fête de sainte Lucie. Au IVe siècle, elle apporta de la nourriture à ses amis chrétiens qui étaient cachés dans les catacombes de la Rome ancienne. Pour garder ses mains libres, elle avait fixé une bougie sur sa tête. Ainsi, chaque matin du 13 décembre, la tradition veut que la fille aînée de la famille réveille la maisonnée en portant une robe blanche, une ceinture rouge et une couronne de bougies sur la tête. De belles processions où les participantes, habillées en blanc, portent une bougie sont aujourd’hui organisées dans les écoles, les églises, etc. Il s’agit d’une tradition très ancienne qui a été remise au goût du jour en Suède au XIXe siècle. Les garçons qui prennent part au défilé portent quant à eux un chapeau conique ou bien sont déguisés en lutins voire en bonhommes de pains d’épices. Garçons et filles vont ensuite en groupe dans la rue ou rendre visite aux personnes qui vivent en maisons de retraite ou à l’hôpital, et distribuent des pains au safran ou des biscuits au gingembre. La nuit est ensuite l’occasion d’une grande soirée de fête pour les jeunes du pays.

Tomten

Dans un pays où la déchristianisation est très forte et fait de la Suède l’un des pays les plus athées au monde (il n’y aurait que 2% des membres de l’Église de Suède qui croiraient en Dieu !) le Tomten (le père Noël) est le roi de la fête. Chaque année, la poste suédoise reçoit à son intention des myriades de lettres et chaque enfant qui écrit reçoit de lui une réponse. Le jour de Noël, les parents s’organisent pour qu’un adulte déguisé en Tomten apporte les cadeaux. Un Tomten qui ne choisit pas le conduit de cheminée mais juste la porte d’entrée. Il demande alors à haute voix : « Y-a-t-il des enfants sages dans cette maison ? ».

God Jul

Le 24 décembre est la journée la plus importante de Noël dans le pays. À la campagne, certains enfants se déguisent en berger et passent de maison en maison pour souhaiter un joyeux Noël à tous les gens du village. Il y a aussi un rendez-vous immanquable ce jour-là qui réunit un tiers des habitants devant leur poste de télévision à 15 heures : une sorte d’émission avec des extraits des meilleurs classiques de Disney, généralement réalisés entre 1950 et 1970. Ce spectacle est suivi du traditionnel dîner en famille avec une table somptueusement parée de dizaines de plats dans lesquels chacun va se servir. Et ce n’est qu’après ce « julbord », terme qui désigne le buffet de Noël en suédois, dégusté que le Tomten peut distribuer les cadeaux. Traditionnellement, chaque cadeau est accompagné de quelques vers en rimes, parfois ironiques. La soirée se termine ensuite avec des bonbons, des figues et du caramel. Ce n’est que le lendemain que les plus courageux se rendent à la « messe de Noël » (ou plutôt le culte) autour de 4 ou 6 heures du matin. En province, certaines familles arrivent encore en traîneau, éclairés par de grandes torches. Cette journée du 25 décembre, fériée comme celles du 24 et du 26, est moins cérémonieuse que celle du 24 : place à la détente, à la vie en famille entre promenade, marché de Noël et télévision bien au chaud chez soi.


En savoir plus sur la Suède :

Nom : Royaume de Suède

Population : 9 920 881 habitants (2016)

Superficie : 449 965 km²

Religions : 62% de luthériens évangéliques ; 4,9% de musulmans ; 4,9% de pentecôtistes, anabaptistes, témoins de Jéhovah et Mormons ; 4,9% d’hindous, bouddhiste et juifs ;1,5% de catholiques.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]