Aleteia

Noël ailleurs – Les Allemands préfèrent saint Nicolas

© Martin Schutt / dpa / AFP
© Martin Schutt / dpa / AFP
Partager
Commenter

Pendant l'Avent, Aleteia vous fait découvrir les traditions de Noël du monde entier.

Noël est fêté tout le long du mois de décembre en Allemagne et chacun respecte un calendrier et des traditions propres à ce pays. La façon de fêter la naissance de Jésus diffère cependant entre le nord et le sud du pays, entre les traditions protestantes et catholiques. Entre le début de l’Avent et le 26 décembre, Weihnachten (« les nuits sacrées ») marient, pour la joie de tous, les traditions catholiques et protestantes et le souvenir des coutumes païennes liées au solstice d’hiver.

Nikolaustag

Ce 6 décembre, les petits Allemands fêtent la saint Nicolas à qui ils écrivent une lettre ; un saint, honoré en Lorraine puis en Europe du Nord avant d’être copié par Coca-Cola pour créer son Père Noël. Attendu avec impatience, le saint patron des écoliers apporte des friandises aux enfants qui ont été sages et qui n’ont pas oublié la veille de laisser leurs chaussures devant la porte ou la fenêtre. Particularité pour les familles allemandes, deux jours plus tôt, il ne fallait pas oublier le Barbaratag : sainte Barbe de Nicomédie était alors fêtée et la tradition veut qu’on coupe des branches de cerisier qui seront rassemblées dans un vase. Des branches dont les bourgeons fleuriront jusqu’à la veillée de Noël.

Adventzeit

Signe bien visible du début de l’Avent, chaque maison, église, communauté religieuse et nombre de bureaux et magasins ont leur Adventkranz : une couronne de verdure avec quatre grosses bougies. Le premier dimanche de l’Avent, on brûle la première, puis deux la seconde le deuxième dimanche et ainsi de suite jusqu’au 25 décembre. Cette couronne est parfois complétée par une Adventsterne : une étoile de l’Avent qui rappelle celle qui brilla au-dessus de l’étable où naquit Jésus. Une étoile à six branches en carton dorée sur laquelle sont fixées vingt-quatre petites étoiles de papier numérotées : chaque jour on en enlève une. Et puis il y a le calendrier de l’Avent, Weihnachtskalender, avec sa nouvelle image quotidienne : à l’origine, au XIXe siècle, certaines familles protestantes distribuaient chaque matin des images pieuses aux enfants afin de les faire attendre jusqu’à Noël. Enfin, côté cuisine, c’est l’heure des Weihnachtsplätzchen : de petits biscuits à base d’épices, de fruits secs, de noix et d’amandes, souvent de forme animale.

Heiliger Abend

Le 24 décembre, temps de la nuit sainte, la Heiliger Abend, les magasins sont fermés dès 14h00 et pour tout le reste de la journée (obligation légale). C’est le moment de mettre les cadeaux sous le sapin décoré qui vient d’arriver dans la maison ; traditionnellement, cet arbre ne doit pas être dressé avant. Il est ensuite ôté pour l’Épiphanie. Les enfants ont alors le droit d’entrer dans la pièce et de découvrir le sapin décoré et les cadeaux entre 16h00 et 17h00. Des cadeaux qui ont été donnés par le messager de l’Enfant-Jésus. Il apparaît sous la forme d’une fée, la tête ceinte d’une couronne de bougies, et visite chaque famille avec son panier garni de cadeaux. Il ne passe pas par la cheminée mais par la fenêtre ; une tradition qui remonte au XVIe siècle quand Luther remplaça ainsi saint Nicolas. Le 25 décembre, nombre de familles se rendent ensuite dans leur église où leurs enfants participent à une crèche vivante. Cette fête de Noël allemande, Weihnachten, s’étend sur deux jours fériés : les 25 et 26 décembre. De nombreuses entreprises baissent même le rideau durant toute la semaine !


En savoir plus sur l’Allemagne : 

Nom : République Fédérale d’Allemagne

Population : 82 175 700 habitants (2015)

Superficie : 357 340 km2

Religions : 34,1% sans religion ; 30,7% de catholiques ; 29,9% de protestants ; 4,3% de musulmans


Découvrez aussi comment Noël est fêté à Malte


Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]