Société

Comment sortir de la porno-dépendance ?

Enfin un parcours qui prend en compte psychologie et spiritualité pour retrouver sa liberté d’aimer.

Comment sortir de la porno-dépendance ?

© Alice S. / BSIP

Marc a 34 ans. Il est marié depuis 6 ans avec Fanny, et ils sont tous deux très engagés dans la vie de leur paroisse. C’est pendant les premiers mois de mariage que Fanny a découvert que son mari était porno-dépendant. Pour elle c’est une souffrance considérable : pendant leurs unions intimes, comment l’empêcher de penser aux autres femmes, celles qu’il visionne et qu’il a peut-être en tête ? Pour Marc, c’est aussi un enfer. Il est épuisé, travaillé par la culpabilité et la honte de ne pas arriver à s’en sortir malgré ses efforts et la prière.

Le docteur Pauline de Vaux, médecin psychiatre et addictologue, le confirme : « Les patients que je reçois ont la volonté qui ne marche plus, comme une touche cassée sur un clavier d’ordinateur » .

C’est afin de leur proposer un chemin concret de délivrance que les Editions Emmanuel viennent de publier un ouvrage intitulé, Libre pour aimer, sortir de la pornographie. 

Qui sont les personnes porno-dépendantes ?

Les personnes porno-dépendantes sont de grands désirants, parfois blessés dans leur capacité d’attachement et qui recherchent des sensations qu’ils peuvent contrôler. Ce sont des personnes plutôt impulsives, ou en phase de dépression. On compte environ cinq hommes pour une femme de pornos-dépendants. La tentation est très grande dans une société où le porno est accessible en deux clics sur Internet. Autre facteur qui favorise les addictions pour les plus vulnérables : la consommation. Notre société incite à l’achat pour l’achat, aux actes décorellés de leur finalité. Enfin, il est parfois difficile de discerner le bien du mal faute d’éducation ou de transmission de repères. Cela a pour conséquence de ne plus savoir si ce que l’on fait est bien ou pas et de réaliser que la pornographie enferme et coupe du réel.

Vous êtes peut-être comme Marc et désirez retrouver votre liberté intérieure. Ce sont peut-être vos amis, votre conjoint ou vos enfants qui sont concernés, puisque avant la fin du lycée 90% des jeunes auront vu un film porno. Alors que faire ? Au-delà des discours théoriques sur l’enjeu financier et le mensonge destructeur de la pornographie, il faut avant tout retrouver sa capacité d’aimer et de donner. Cela demande un travail sur soi et la nécessité d’un accompagnement bienveillant.

Pas un manuel réservé aux crapauds de bénitiers, mais une aide solide pour chacun

Pour sortir de l’addiction il faut admettre que l’on est dépendant, pas juste un consommateur occasionnel. Ce n’est pas facile : on connaît tous un fumeur qui jure depuis des années pouvoir s’arrêter quand il le veut. Pourtant les effets de la dépendance sont visibles : elle envahit la vie privée, blesse les relations affective et perturbe le travail. Elle prive de sommeil, provoque des troubles alimentaires et des problèmes de santé. Ce n’est pas une consommation librement choisie, mais une dépendance à un  plaisir « à la demande » qui petit à petit remplace les émotions.

Il fallait donc une aide centrée sur la personne, qui prenne en compte son histoire, ses blessures, sa psychologie, et l’aide à se réconcilier avec elle-même.

C’est le choix de ce parcours rédigé par une équipe pluridisciplinaire. Son originalité réside dans son regard à la fois centré sur la personne (comme le serait un ami bienveillant) mais qui lui permet aussi de se décentrer en se reconnaissant fils de Dieu (ce sont les repères spirituels).

Conçu comme une progression sur 40 jours il propose des témoignages, un éclairage psychologique, éthique et spirituel, suivi d’un questionnaire et des exercices pratiques.

Pourquoi y avoir mis du spirituel ? Peut-on se demander, en quoi la religion a-t-elle son mot à dire sur le sexe ?

Ce n’est pas une histoire de religion mais de remettre l’amour humain dans le plan de Dieu, explique le docteur de Vaux : « La vraie guérison est de retrouver une filiation, de passer d’une logique de prise à une logique de don. » Ce qui ne réserve pas ce manuel aux crapauds de bénitier , mais en fait un compagnon de chemin solide et bienveillant pour toute personne souhaitant retrouver son unité intérieure et la liberté d’aimer. Il permet d’aller puiser à la source de l’Amour inconditionnel, en proposant de se laisser aimer par Jésus et de voir son action dans notre vie. Des repères pour retrouver le sens de l’Amour et guérir une affectivité blessée et un très beau chemin de pardon psychologique spirituel complètent cette approche. Si l’accompagnement par un « parrain »  est fortement recommandé, il peut être utilisé seul, à son rythme, ce qui le rend accessible à tout adulte (et non aux adolescents).

Coeur, corps et âme, laissez-vous réconcilier pour vous remettre debout et en chemin. Le pêcheur n’est pas celui qui tombe, mais celui qui renonce à se relever.

Libre_pour_aimer_BAT2.indd

Libre pour aimer, sortir de la pornographie, sous la direction d’ Éric Jacquinet, Editions Emmanuel, 358 p., 19 euros.