Les Rendez-vous d'Aleteia

Le pain, source de vie ?

Tous les français en consomment, ou presque, au moins 1 fois par jour.

Le pain, source de vie ?

© Pixabay

En 2015, nous avons mangé en moyenne 120 grammes de pain par jour, soit 9 grammes de moins qu’en 2014. Une tendance à la baisse amorcée depuis 2003.

Mode des régimes alimentaires, recul de la pratique du petit déjeuner lors duquel la consommation du pain est traditionnelle, hausse du prix de la baguette… expliquent notamment cette baisse.

Le pain a moins la cote car on dit qu’il fait grossir… mais est ce vrai ? Le gluten est-il mauvais pour notre santé ?

Faut-il cesser d’en consommer … ?

Décryptons le vrai du faux.


Pain blanc ou pain complet ?


Au niveau des calories, contrairement aux idées reçues, pain complet ou pain blanc se valent. En effet, « complet » implique que le blé est plus brut, moins raffiné, mais il n’est pas plus calorique !

Calories : 60g = ¼ baguette = 2 à 3 tranches de pain complet = 160kcal environ

En ce qui concerne les macronutriments, il y en a deux fois plus que dans les féculents classiques. En effet, le pain se cuit au four et perd de l’eau pendant la cuisson. Il est donc plus dense en nutriment que ses homologues du groupe alimentaire des féculents.

Quantité de glucides (sucre): 30g environ

Apports en protéines : 4 à 5g

La vraie différence : les fibres et les minéraux contenus dans le pain complet ou aux céréales.

Leur valeur ajoutée : ralentir la digestion du produit qui permettra une diffusion plus progressive des éléments contenus.


Avec ou sans gluten ?


Seules les personnes ayant une maladie cœliaque sont allergiques au gluten. Il leur est donc interdit de consommer des produits à base de seigle, d’avoine, de blé et dérivés ou d’orge sous peine de douleurs abdominales et de diarrhées intenses.

Mais il est important de préciser aussi que certaines personnes peuvent être intolérantes au gluten. Elles peuvent elles aussi souffrir de douleurs plus légères, de ballonnements, de changement de transit ou encore de gaz peu sympathiques… ces personnes souffrent peut-être d’un syndrome de l’intestin irritable ou encore d’une hyper perméabilité intestinale entrainant cette intolérance.

La diminution ou l’arrêt de la consommation de pain ou autres produits contenant du gluten peut, pour ces personnes entrainer une amélioration de la qualité de vie.

Ne pas hésiter à demander à votre diététicien.


Levure ou levain ?


Si le pain entraine des problèmes de digestion vous avez peut être du mal à digérer les levures…

Le levain est un mélange de farine et d’eau ayant fermenté grâce aux ferments naturels présents dans la farine et aux bactéries présentes dans l’air et non par l’apport de levure du boulanger industrielle.

Les levures industrielles permettent de faire du pain plus rapidement. Beaucoup de boulanger s’y sont mit, tout comme les restaurants collectifs (cantine, fastfood…), mais la tendance est au « retour aux sources » et vous trouverez de vrais artisans capables de vous faire de bons pains au levain dans de nombreuses boulangeries de quartier. Attention, certains malins mélangeront levain et levures…

L’ingestion de levures ne pose pas de problèmes en soi quand c’est fait en quantités raisonnables, mais chez certaines personnes sensibles de l’estomac ou des intestins, il pourra entrainer des désagréments comme le ventre gonflé ou des douleurs abdominales légères.

Le pain au levain se caractérise par sa densité, sa mie irrégulière et son goût plus ou moins acidulé. Il se conservera également un peu plus longtemps que le pain ordinaire. Je vous le recommande !

Publicité
Publicité