Aleteia

Musique. Garder espoir à Mossoul

Partager
Commenter

Un message d’espérance et une invitation à réfléchir sur la dignité humaine.

La liberté religieuse dans un pays comme l’Irak, ravagé par une guerre qui ne voit pas de fin, est un sujet délicat, sensible, silencieux et parfois censuré.

Les chanteurs du groupe The Sun, dans un acte courageux, ont composé une chanson et tourné une vidéo sur cette réalité. On la trouve dans leur nouvel album Cuore Aperto.

Une question revient plusieurs fois dans ce morceau : « Tout homme est né innocent. Dis-moi : qu’est-ce qui nous rend différent ? ». Une question universelle au-delà du temps, des différences de croyance, de race et de culture.

C’est un message vrai, plein d’empathie, dédié aux martyrs innocents qui ont donné leur vie pour défendre la liberté religieuse. Et un message également dédié à ceux qui restent dans le pays, pour soutenir leur courage de rebâtir une société meilleure, jour après jour.

La chanson s’inspire de l’histoire de Mohmaud Al Asali, professeur de droit coranique à l’université de Mossoul.

Merci au groupe The Sun d’avoir donné la parole à ceux qui n’en ont pas. L’équipe Cecilia est avec vous, prête à répandre ce message de paix dans le monde.

La chanson « Le case di Mosul » est tirée de leur dernier album, Cuore Aperto.

Continuez à nous suivre sur notre page Facebook : Cecilia Musique.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]