Aleteia

La miséricorde ne s’arrête pas avec le Jubilé

L'arrivée des pèlerins à la basilique Saint-Pierre le 20 décembre 2015 à l'occasion du jubilé de la Miséricorde © M.MIGLIORATO/CPP/CIRIC
L'arrivée des pèlerins à la basilique Saint-Pierre le 20 décembre 2015 à l'occasion du jubilé de la Miséricorde © M.MIGLIORATO/CPP/CIRIC
Partager
Commenter

Et vous, comment avez-vous vécu cette année de grâce ?

L’Année sainte de la miséricorde se termine à Rome le 20 novembre. Le pape François a voulu que cette année soit un parcours de conversion, un temps de compassion et de dialogue.

Comment avez-vous vécu cette année de grâce ? En accomplissant des gestes de miséricorde ? En franchissant une porte sainte ? En contemplant le Christ ? En participant à des célébrations particulières ? En lisant des livres sur ce sujet, comme celui du pape François, Le nom de Dieu est miséricorde, dans lequel il montre que la miséricorde est la manière dont Dieu pardonne, elle est sa carte d’identité : « Notre péché devient alors une sorte de bijou que nous pouvons Lui offrir, pour Lui donner la consolation de nous pardonner » (p. 73). Saint Jean XXIII parlait de nos misères comme le trône de la miséricorde divine.

Lire la suite sur le blogue de Jacques Gauthier. 


Lire aussi : Jubilé, « Les portes saintes se referment mais jamais celle de la miséricorde » !


Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]