Aleteia

Nos 5 conseils pour une retraite faite maison !

© SSokolov - Shutterstock
© SSokolov - Shutterstock
Partager
Commenter

Réservez un jour par mois (ou même quelques heures !) pour nourrir votre vie spirituelle.

« J’ai dit à mon âme sois calme » – T.S. Eliot

Au moment où vous lisez ces lignes, j’en suis à mon huitième jour de retraite silencieuse annuelle.

Chaque fois que je dis aux gens avoir le privilège de passer huit jours de qualité avec Jésus chaque année, on me lance souvent des regards jaloux. En particulier de mamans de beaucoup d’enfants. Je comprends très bien. Mais avant que vous n’idéalisiez ma vie, souvenez-vous qu’il y a des avantages et des inconvénients à chaque vocation.

Quoi qu’il en soit, la plupart des gens qui me regardent ainsi n’ont aucune idée que les retraites sont aussi possibles pour les laïques. Sérieusement. En réservant seulement un jour par mois (ou même quelques heures !), pour pourrez nourrir votre vie spirituelle. Vous pensez sans doute : « Qu’est ce qu’un jour comparé à huit ? ». Mais Dieu ne s’attarde pas à ces choses-là.

Dieu ne va pas limiter la grâce qu’il vous donne sous prétexte que vous avez passé une bonne partie de votre vie à changer des couches sales et que vous n’avez pas eu le luxe de prendre du temps seul avec lui. Saint Ignace de Loyola, créateur d’exercices spirituels pratiqués lors de nombreuses retraites, a dit qu’une heure de prière dans une cave à Manresa lui avait plus appris sur les mystères de Dieu que n’importe quel enseignant. Une heure.

Cela vaudrait donc vraiment le coup de prendre le temps de faire une « mini retraite » ce mois-ci. Même si c’est seulement le temps d’une matinée. Si vous avez le temps de regarder Netflix plusieurs fois par semaine, et de pianoter sur votre téléphone pendant ce qui formera plusieurs années de votre vie au moment de votre mort, alors vous avez le temps pour ce genre de retraite !

Voici nos cinq conseils pour faire votre propre retraite :

1. Éteignez votre téléphone

Non mais, vraiment. À moins d’être un chirurgien d’astreinte ou qu’il y ait la réelle possibilité d’une urgence, nous pouvons tous éteindre notre téléphone pendant au moins une demi-journée. Laissez votre téléphone dans la boîte à gants de votre voiture, ou même chez vous. Dans le même ordre d’idée, restez éloignés de vos e-mails, ordinateur, tablette et radio. Autant que possible, restez dans un silence réel pendant le peu de temps que vous avez avec Dieu. C’est dans le silence qu’Il nous parle.

2. Commencez votre journée en allant à la messe

Un départ parfait pour toute retraite. Si vous pouvez y aller un peu en avance, lisez l’Évangile du jour et priez avant le début de la messe. Puisque vous avez libéré votre matinée, essayez d’assister à la messe de manière contemplative. Ne pensez pas à votre futur ou à toutes les choses que vous avez à faire. Demandez à votre ange gardien de vous aider à vous concentrer. Au moment de l’Eucharistie, demandez à Jésus de vous donner toute la grâce d’une bonne retraite.

3. Allez à l’adoration eucharistique

Si vous pouvez aller à la messe d’une paroisse qui organise aussi des adorations eucharistiques en chapelle, c’est l’idéal parce que vous pouvez y aller après la messe pour continuer à prier un peu. Vous n’aurez peut-être que peu d’occasions de prier ainsi, donc ne perdez pas de temps. Imprégnez-vous de Jésus. Demandez-lui de vous donner la grâce et la perspicacité nécessaires pour vous sentir revitalisé, converti et transformé suite à cette retraite.

4. Promenez-vous avec votre chapelet

Je suis une grosse fan des promenades avec un chapelet. Après avoir prié dans la matinée, allez dans un parc proche ou un endroit où vous ne serez pas dérangés, et marchez en priant votre chapelet. Admirez la beauté autour de vous, et remerciez Dieu ; laissez-Le vous parler par la nature qu’Il a créée. Si vous aimez prendre des photos, faites quelques pauses pour saisir un bel endroit. Ou écrivez un joli poème. Puis priez à nouveau votre chapelet.

5. Essayez d’instaurer trois périodes de prière

Si vous faites une retraite d’une demi-journée, donnez-vous entièrement. Priez pendant tout le temps que vous avez. Croyez-moi, ce n’est pas aussi dur que vous le pensez. Vous pouvez séparer votre matinée en trois périodes de prière. Entre ces périodes, lisez des textes spirituels ou regardez simplement par la fenêtre. Si vous ne pouvez pas aller à la messe, choisissez un endroit calme et isolé. Quand j’étais petite, ma mère avait réservé un coin prière chez nous, et je savais qu’il ne fallait pas la déranger quand elle y était.

 

Il y a tant d’autres choses à faire pendant une mini retraite. Ce ne sont que des idées et des pistes. Mais n’y pensez pas trop, lancez-vous. Le plus important est le temps de silence avec Dieu.

Si vous pouvez réserver un peu de temps, vous ne le regretterez pas. Sortez vos calendriers maintenant et réservez une journée !

« Le langage que Dieu préfère est l’amour silencieux » – Saint Jean de la Croix

Partager
Commenter
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]