Aleteia

Avec la Bible, le rosaire ou le micro, même combat

Partager
Commenter

Ils sont sortis de leurs églises et de leurs couvents pour venir à vous par la télévision, la radio ou les concerts.

Avant Cecilia, j’avais probablement déjà entendu parler d’une ou deux de ces personnes, comme par exemple Sœur Cristina et le Père Pontifex. Ils représentaient une nouveauté. Ils appartenaient en quelque sorte à une espèce unique, et c’est ainsi qu’ils sont considérés dans leurs pays respectifs. Mais par la suite, je me suis aperçue qu’il y en avait d’autres comme eux, partout dans le monde et de tous genres musicaux.

Ils sont prêtres et religieux et ont un don pour la musique. Leurs histoires se ressemblent : ils avaient une passion pour la musique, et pour certains d’entre eux c’était même une activité à plein temps. Mais, par la suite, ils ont répondu à l’appel au sacerdoce ou à la vie religieuse. Pour eux cela signifiait abandonner leur carrière musicale… du moins, c’est ce qu’ils ont pensé ! Dieu les a rappelés à la musique : Il leur a donné un don, et Il a voulu qu’ils l’utilisent pour Lui rendre gloire. Leur musique est devenue une vocation au sein d’une vocation ; un moyen d’avoir un contact avec les gens et d’évangéliser.

Voici donc une courte liste de prêtres et de religieux qui utilisent leurs talents musicaux pour la gloire de Dieu :

Père Rob Galea | Australie

Il avait totalement exclu la possibilité de devenir prêtre. Il considérait cette vocation trop ennuyeuse ! Mais par la suite, il a rencontré un de ses confrères italien très enthousiaste, qui mettait de la passion dans tout ce qu’il faisait. Le Père Rob a donc pensé : « Si je peux être comme cet homme, je pourrai envisager de devenir prêtre ». Et c’est ce qu’il a fait. Il est tout, sauf ennuyeux ! Depuis qu’il a participé au programme X Factor en Australie, le Père Rob a lancé plusieurs vidéos musicales, y compris la première vidéo de danse électronique produite par un prêtre catholique.

Siervas | Pérou

Le rock de ces bonnes sœurs ne laisse personne indifférent. Elles ont plu aussi bien aux catholiques qu’aux non-catholiques : « Je suis athée mais je reconnais leur talent », « Je ne suis pas catholique mais j’aime leur chanson entraînante ». Preuve en est avec ces commentaires postés sur YouTube. Ces sœurs font partie d’une nouvelle communauté religieuse à Lima, au Pérou. Elles s’appellent « Les servantes du plan de Dieu. » Dès le départ, la musique représentait pour elles une partie fondamentale de leur mission, pour se rapprocher des expériences humaines et donner des réponses à travers la lumière de la foi. Ici, vous pourrez en savoir plus sur l’histoire de ces inconditionnelles du rock.

Frère Gabriel | Australie

Il prêche l’évangile tout le temps, et si nécessaire il utilise… son skateboard ! Frère Gabriel est un moine franciscain de Perth, non seulement doué pour le chant grégorien, mais aussi pour le skateboard. Son supérieur lui a donné un ordre inhabituel. Il a demandé au Frère Gabriel d’aller au skatepark une fois par semaine pour rejoindre les jeunes qui se trouvent là-bas et pour évangéliser. La vidéo ci-dessus, qui met en valeur la voix du frère ainsi que la maîtrise du skateboard, a remporté un Emmy en 2015. Ici, retrouvez l’histoire de ce passionné de skate.

Père Pontifex | USA

Ses paroissiens le connaissent comme le Père Claude Burns. Pour le reste du monde, il est connu sous le nom de Père Pontifex. Il a commencé à rapper quand il était adolescent et, comme beaucoup d’autres sur cette liste, il a pensé devoir tout abandonner quand il a compris sa vocation sacerdotale. L’année de son ordination, il a été présenté sur le site catholique PhatMass, se retrouvant en quelque sorte catapulté dans le monde du hip-hop catholique. Le Père Pontifex est connu tant pour sa musique que pour son art oratoire, que l’on peut remarquer par exemple dans sa vidéo Why I Love Religion, And Love Jesus (Pourquoi j’aime la religion, et j’aime Jésus), en réponse à la vidéo virale Why I Hate Religion, But Love Jésus (Pourquoi je déteste la religion, mais j’aime Jésus). La vidéo du Père Pontifex a obtenu un grand succès, avec près d’un million de vues sur YouTube.

Comunicadoras Eucaristica del Padre Celestial | Colombie

Essayez de regarder ces sœurs danser, sans sourire et sans bouger comme elles au rythme de… la salsa ! Elles rayonnent de joie. Ces jeunes femmes, qui font partie d’une communauté de religieuses en Colombie, ont mis leurs propres talents musicaux et communicatifs au service de l’évangélisation. Elles se sont offertes au monde comme un pont entre Dieu et l’humanité. Retrouvez leurs univers dans cet article.

<!–nextpage—>

Père Damián | Espagne

Le Huffington Post l’a nommé « le prêtre hipster ». Son nom est Père Damián María Montes, il est prêtre et missionnaire rédemptoriste à Madrid, en Espagne. Suivant les traces des autres, comme Sœur Cristina en Italie et le Père Rob Galea en Australie, le Père Damián a participé à l’édition espagnole de The Voice. Sa participation à l’émission a créé beaucoup d’émoi, au point que l’un des coachs a même demandé au prêtre de le confesser. Ici, vous pouvez en savoir plus sur le Père Damián et sur son histoire, cachée derrière sa musique.

Sœur Cristina | Italie

On ne présente plus cette femme. C’est par elle que tout est parti. Elle a été la première religieuse à sortir et à étonner le monde avec sa voix, en chantant habillée en religieuse, durant l’édition italienne de The Voice. La religieuse italienne a également remporté un des rôles principaux dans la production romaine de la comédie musicale Sister Act, en interprétant Mary Robert, la jeune et timide religieuse à la voix puissante. « J’ai reçu un don, et à présent je vous l’offre à mon tour », dit Sœur Cristina à propos de sa musique.

Franciscan Friars of the Renewal | USA

Voici d’autres prêtres franciscains qui mêlent leurs prouesses athlétiques aux talents musicaux. Cette fois-ci, il s’agit des Frères Franciscains du Renouveau du Bronx, à New York. Vous aurez du mal à discerner ce qui est le plus impressionnant chez eux : leur rythme ou leurs performances athlétiques époustouflantes. Et si vous allez à la minute 02:13, vous verrez qu’ils ne sont pas non plus mauvais comme danseurs ! Grâce à cette vidéo, ces frères ont attiré l’attention et ont fait connaître le mouvement Mary’s Meals, une organisation qui fournit des repas aux écoliers qui sont dans la pauvreté.

Père Albert Owie Ofere | Royaume-Uni

Le Père Albert est un prêtre catholique qui travaille comme aumônier pour la communauté catholique nigérienne en Angleterre et au Pays de Galles. Ce prêtre a choisi l’afro-pop « parce que beaucoup de gens aiment danser sur cette musique. Il l’utilise pour glorifier Dieu et pour l’aider à gagner des âmes ». Sa joie et son amour pour Dieu sont contagieux et communicatifs ; regardez la vidéo ci-dessus et vous vous en rendrez compte par vous-même.

Des destins croisés pour ces prêtres et religieuses qui louent le Seigneur dans une seule et même voie, celle de la chanson !

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]