Aleteia

The Edge a donné le premier concert de rock de l’Histoire dans la chapelle Sixtine

THOMAS SAMSON / AFP
Irish band U2 guitarist The Edge performs on stage at the Bercy Accordhotels Arena in Paris on December 6, 2015. / AFP PHOTO / THOMAS SAMSON
Partager
Commenter

Une grande première tant pour le légendaire guitariste du groupe irlandais U2 que pour l'édifice religieux.

Que font ensemble le Successeur de Pierre et une rockstar internationale ? En effet, le célèbre guitariste The Edge était invité à jouer en clôture du Congrès international sur les progrès de la médecine régénérative et son impact culturel sur la société, organisé au Vatican du 28 au 30 avril derniers. À cette occasion, le musicien irlandais a rencontré le pape François le vendredi 29 avril et a joué quelques titres en acoustique dans le prestigieux bâtiment du Vatican… la chapelle Sixtine, d’ordinaire vouée à la musique sacrée !

Face à quelque 200 personnes, le musicien a interprété, entouré de sept jeunes chanteurs irlandais, quatre morceaux à la guitare acoustique. « Yahweh », « Ordinary World » et « Walk On » de son groupe ainsi que « If It Be Your Will » de Leonard Cohen.

C’est ainsi que l’on a aperçu The Edge aux côtés de Joe Biden, vice-président des États-Unis, et du personnel médical et scientifique – chercheurs, médecins et mécènes – qui se consacre à la recherche sur le cancer et les maladies rares ou orphelines. La veille, dans la salle Paul VI du Vatican, le pape François avait plaidé en faveur d’un « meilleur accès » aux soins médicaux et pharmacologiques pour les 300 millions de personnes touchées par ces pathologies.

The Edge (à gauche avec le bonnet) rencontre le Pape (à droite) © RICCARDO DE LUCA / ANADOLU AGENCY / AFP

L’une des maladies les plus mortelles du siècle

The Edge, de son vrai nom David Howell Evans, est un musicien, chanteur et compositeur irlandais, fidèle ami de son associé dans l’industrie musicale Bono. Il y a quelques années, une leucémie a été diagnostiquée chez sa fille et, depuis, le musicien de U2  a voulu soutenir toutes les causes visant à lutter contre cette maladie. C’est ainsi qu’il a rejoint le comité de la Fondation Angiogenesis en 2007 et participé à un Téléthon contre le cancer en 2010.

Rappelons également que Joe Biden a perdu, lui aussi, un fils des suites d’un cancer en 2015. Le vice-président américain a profité de l’occasion pour lancer  un appel à la communauté internationale afin d’agir « immédiatement » pour en finir avec le cancer, l’une des maladies les plus mortelles du siècle.

Avant l’allocution du Pape, Joe Biden, catholique affirmé, s’est confié sur son expérience personnelle et le récent décès  de son fils Beau le 30 mai 2015 . À cette occasion, il a tenu à rappeler que le Pape avait eu pour lui et sa famille des paroles de réconfort à l’aéroport de Philadelphie, à l’occasion de son déplacement aux États-Unis.

« Je tiens à remercier Sa Sainteté pour le temps personnel qu’il nous a consacré et pour sa générosité. Je voudrais que chaque famille qui traverse un deuil, parent, frère, sœur, mère, père, puisse bénéficier de ses paroles, de ses prières, de sa présence. Il nous a apporté plus de réconfort qu’il ne le comprendra lui-même jamais », a confié le vice-président américain.

Le thème du congrès international qui s’est déroulé du jeudi 28 au samedi 30 avril était : « Le progrès de la médecine régénérative et son impact culturel ». La première édition de cette conférence avait eu lieu durant le pontificat de Benoît XVI, en 2011.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]