Aleteia

Le festival Saint-Jean, c’est aussi à la Pentecôte !

Le Festival saint Jean du 14 au 16 mai à Paray-Le-Monial ©Communauté Saint Jean
Partager
Commenter

Habituellement en été, le festival s'offre une répétition à Paray-le-Monial, ouvrant la route aux JMJ.

« Chaque année pour la Pentecôte, de nombreux jeunes viennent assister aux prises d’habits et professions perpétuelles des frères et sœurs de la communauté. Avec les prochaines JMJ en point de mire, nous avons eu le désir de proposer aux 16-30 ans un temps entre jeunes au sein de notre famille religieuse. » Responsable du Festival Saint-Jean, frère Jean-Yves explique les raisons qui ont présidé à la création de ce nouvel événement.
Déjà, cet hiver, 150 jeunes se sont rassemblés à Loches (Indre-et-Loire) dans la perspective de leur prochain voyage en Pologne. « Nous en espérons autant à Paray-Le-Monial où nous avons mis sur pied un programme spécialement pour eux », précise le frère Jean-Yves. Un programme construit autour des nombreux temps forts de la communauté durant ce week-end de la Pentecôte. « Le samedi, quatre sœurs apostoliques du Cameroun, des États-Unis, des Philippines et de France feront leur profession perpétuelle le samedi matin. Le soir auront lieu les oblatures (des laïcs qui désirent vivre de la spiritualité de la congrégation). Le dimanche, cinq frères originaires de France, d’Autriche, de Côte d’Ivoire et des États-Unis feront à leur tour leur profession perpétuelle », détaille frère Jean-Yves.

Des jeunes « acteurs » du festival et non pas « consommateurs »

En cette année de la miséricorde, les jeunes festivaliers seront invités à passer la porte sainte installée à Paray-Le-Monial, l’une des « capitales » mondiales de la miséricorde depuis que Jésus est apparu ici à sainte Marguerite-Marie Alacoque (1647-1690), lui dévoilant son cœur « brûlant d’amour pour tous les hommes ».
« Une des particularités du festival Saint-Jean est que les jeunes eux-mêmes sont placés en responsabilité pour éviter qu’ils ne viennent « consommer » du spirituel », ajoute frère Jean-Yves. Ainsi, quatre jeunes s’occupent de l’organisation du festival dont certains monteront sur les planches dimanche soir pour y jouer une pièce de théâtre écrite de leurs mains et intitulée Les voisins du dessous.

Alors, toujours rien de prévu pour la Pentecôte ? Paray-Le-Monial et la communauté Saint-Jean comptent sur vous !

festival Saint-Jean de Pentecôte du 14 au 16 mai à Paray-Le-Monial © Festival saint Jean

Pour vous inscrire, c’est ici (clôture des inscriptions le 5 mai).

Festival Saint-Jean du 14 (accueil à partir de 13h30) au 16 mai (14h00) à Paray-Le-Monial (71).

Tarifs : 30€ tout compris et 40€ sur place.

Partager
Commenter
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]