Aleteia

Quand la vie ne tient qu’à un verre d’eau… potable

Partager
Commenter

Les ravages de l'eau insalubre sont insoupçonnés.

À l’occasion de la Journée mondiale de l’eau ce mardi 22 mars, L’ONG Solidarités International publie ces chiffres effarants : 2,6 millions de personnes (dont 1,8 million d’enfants) meurent encore chaque année de maladies liées à l’eau insalubre. Une personne toutes les 10 secondes.

Une réalité largement ignorée du grand public, comme l’indiquent les résultats du sondage Odoxa 2016 réalisé par l’ONG dans le cadre de son Baromètre de l’eau 2016. Une publication qui dresse l’état des lieux de l’accès à cette ressource vitale. Un accès marqué par des disparités gigantesques entre les habitants du globe : nous y apprenons que le volume moyen consommé par un seul Français atteint 200 L par jour quand en Afrique Subsaharienne, on se content de 15 L par jour et par personne !

2,6 millions de personnes meurent encore de l’eau insalubre

Alors même que l’accès à l’eau potable est un droit humain depuis 2010 et que des avancées notables ont été constatées tant pour l’accès à l’eau potable que contre les maladies liées à l’eau depuis 15 ans, boire est encore une action mortelle pour des millions de personnes à travers le monde.Près de la moitié de l’humanité boit chaque jour de l’eau dangereuse pour sa santé. Deux milliards et demie de personnes n’ont pas de toilettes ; 40% des écoles et des établissements de santé dans les pays en développement ne disposent pas d’installations de base pour l’eau, l’hygiène et l’assainissement, alors que 50% des risques de diarrhées qui tuent chaque jour 1 000 enfants de moins de 5 ans pourraient être évités grâce au seul lavage des mains à l’eau et au savon.

Solidarités International est engagée depuis 35 ans sur le terrain des crises les plus sévères et lutte sans relâche pour l’accès à l’eau potable pour tous : en Syrie, en République démocratique du Congo, en Somalie, dans le Sahel… Depuis sa création en 1980, l’association a permis à des millions de personnes à travers le monde d’avoir accès à cette ressource vitale à travers des solutions dignes et adaptées à la réalité locale : forage de puits, solutions de retraitement, stockage de l’eau de pluie, etc.

Pour l’aider à changer les mentalités et recueillir un soutien plus actif du grand public, Solidarité International peut compter sur un réseau d’associations très mobilisé et sur le soutien de personnalités du monde de la culture ou du divertissement comme l’acteur Matt Damon, qui prête sa voix au spot réalisé par l’ONG Waters.org, sans oublier experts humanitaires et partenaires institutionnels, Think Tank, collectivités et agences de l’eau…

L’année passée a vu se concrétiser le vote des Objectifs de développement durable (ODD) aux Nations unies, le Forum mondial de l’eau, la COP21 à Paris… Pourtant un long chemin reste à parcourir avant que les populations les plus vulnérables n’accèdent à cette denrée si précieuse comme le prévoient les ODD.

Partager
Commenter
Mots-clés
eau potable
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]