International

Étonnamment chrétiens : les supermarchés Aldi expliquent Pâques et le Carême à leurs clients

Dans un petit magazine intitulé "La fête de Pâques expliquée simplement", ils soulignent le sens d'une fête "encore plus importante que Noël" !

Aldi est en Allemagne un des leaders du secteur de la grande distribution. Ils ont décidé cette année pour Pâques de raconter à leurs clients la signification de cette fête chrétienne. Dans un petit magazine intitulé « La fête de Pâques expliquée simplement », ils décrivent le déroulement des célébrations pascales du jeudi saint au lundi de Pâques et pourquoi cette fête « est pour les chrétiens encore plus importante que Noël ». Ce sont nos confrères du magazine Pro qui ont repéré cette opération.

Le magazine est conçu également pour les enfants. Les 16 pages montrent avec de belles images les différentes manières et traditions de célébrer la Résurrection du Christ : on peut ainsi apercevoir différents pays et cultures qui tous à leur manière célèbrent cet événement. La marque du supermarché n’est en fait identifiable qu’au dos du magazine, sur la quatrième de couverture : l’opération ne semble ainsi pas répondre à des impératifs simplement commerciaux. Le supermarché a également mis en place une action sur son site internet avec une rubrique qui explique et raconte le sens des célébrations pascales.

On peut ainsi lire dans le magazine : « À Pâques, les chrétiens partout dans le monde fêtent la Résurrection de Jésus Christ, le fils de Dieu ». Le magazine explique ensuite ce qui relie cette fête avec le Carême et les « 40 jours sans » : « Les chrétiens méditent pendant ce temps de jeûne sur la vie du Christ, ses souffrances et sa mort ». Et il s’agit d‘abord, précisent-ils, « de se concentrer grâce à ces renoncements de manière plus intense sur la foi en Dieu ».

La méconnaissance de la Bible et du christianisme est souvent pointée du doigt par les Allemands. Angela Merkel avait également encouragé récemment ses concitoyens à se replonger dans la Bible. L’initiative de ce grand distributeur allemand sera ainsi très certainement bien accueillie par la population. Peut-être cela pourrait-il donner des idées à nos supermarchés français ? On se souvient que l’oubli de toute mention chrétienne à propos de la présentation de l’Épiphanie avait fait réagir, comme en témoignait un article de La Croix. Ce serait ainsi l’occasion pour Monoprix de se rattraper.