Pape François

Le Pape lance sa chaîne (télévisée) de prière, une première historique

Pour mobiliser notre prière face aux défis du monde, le pape François s’implique directement. Son premier message, prononcé hier, jour de l’Épiphanie, porte sur le dialogue interreligieux.

Pendant tout le jubilé extraordinaire de la Miséricorde, les intentions de prière proposées mensuellement par l’Apostolat de la prière (AP), réseau mondial de prière, seront accompagnées de messages vidéo du Pape François. L’initiative est réalisée en collaboration avec le centre de production audiovisuelle du Vatican, le CTV (Centro televisivo Vaticano. Elle vise à sensibiliser le plus grand nombre aux grands défis du monde. « Pas seulement les catholiques, mais tout les croyants et personnes de bonnes volonté », précise le directeur international d’AP, le père Frédéric Fornos, au micro de Radio Vatican.

Et fait inédit, le Pape s’exprimera à chaque fois en espagnol, sa langue maternelle, qui est « sa langue du cœur, de la prière, de son intimité avec le Seigneur », ajoute le père jésuite. Ainsi Deux fois par mois, le Pape fera ainsi connaître ses intentions de prières pour les fidèles catholiques via Youtube et les réseaux sociaux, Twitter, Facebook, Instagram, ainsi que sur le site La Vidéo du Pape ; le tout dans neuf langues.

Pour mieux ouvrir son cœur aux autres

En nous rappelant les grands défis du monde d’aujourd’hui, le pape François nous invite à « nous impliquer beaucoup plus, dans un esprit de solidarité, de miséricorde et de compassion », comme il le rappelle dans son message à l’occasion de la Journée mondiale pour la paix. « Nous sommes saturés de nouvelles et d’images bouleversantes qui nous décrivent les souffrances humaines et, en même temps, nous sentons toute notre incapacité à intervenir », avait-il déjà dit avec force pendant le Carême 2015. « Je pense qu’avec cette vidéo, conclut le père jésuite, le pape nous aidera à ouvrir notre cœur aux autres, aux grands défis de l’humanité. Il ne s’agit pas de choses générales : il s’agit d’hommes, de femmes, de familles, d’enfants. Et cela nous aide, nous-mêmes, à nous impliquer dans ces défis par notre prière, par notre action, pour que le monde puisse être un monde de plus grande solidarité et compassion, pour vaincre l’indifférence. »

Premier message

Le premier message est paru hier mercredi, jour de l’épiphanie, en lien donc avec la première intention universelle de l’année 2016 : »Pour que le dialogue sincère entre les hommes et les femmes de différentes religions porte des fruits de paix et de justice ».

« Nous devons prier sans cesse pour cela et travailler avec ceux qui pensent d’une autre manière. Beaucoup pensent de manières différentes, ressentent les choses différemment, cherchent ou rencontrent Dieu de diverses manières Dans cette multitude, dans cet éventail de religion nous avons une seule certitude pour tous : nous sommes tous enfants de Dieu. Je compte sur vous pour diffuser mon intention de ce mois : “Pour que le dialogue sincère entre les hommes et les femmes de différentes religions porte des fruits de paix et de justice”. Je compte sur ta prière ! »