Société

7 raisons de renvoyer le porno au caniveau

Avec fermeté, le Catholic Gentleman explique pourquoi chaque homme digne de ce nom doit bannir le porno de sa vie.

Kirk Douglas in Spartacus. Photograph: Ronald Grant Archive

Kirk Douglas dans Spartacus. Photograph: Ronald Grant Archive

Oubliez le virus Ebola, le porno est la véritable plaie rongeant notre société. C’est une épidémie de masse et une crise sanitaire publique de grande ampleur. La grande majorité des hommes admet en regarder régulièrement. Avocats, médecins, prêtres, maris, qu’importe. Et malgré les meilleurs efforts des parents, chaque enfant y sera exposé à un moment ou à un autre. Ainsi que le font remarquer certains experts, ce n’est pas une question de « si » mais une question de « quand ».

J’aurais aimé pouvoir dire que les hommes catholiques sont moins exposés que le reste de la société, mais c’est faux. Les catholiques et plus largement tous les chrétiens, regardent autant de pornographie que les non-chrétiens. C’est tragique.

J’aurais pu continuer à éluder la question, mais nous savons tous que la pornographie est un véritable problème. Alors que faire ? Nous devons renvoyer le porno là d’où il vient : le caniveau. Sans pitié. Si la pornographie est présente dans notre vie, nous devons mettre un revolver contre sa tête et appuyer sur la détente. Arrêtons de nous mentir, il est temps de ne plus tolérer sa présence dans notre vie. Soyons impitoyable et passons à l’action. Voici une compilation des meilleurs raisons pour lesquelles il faut neutraliser le porno dans notre quotidien.

1. Le porno blesse les vraies femmes

La majeure partie du temps, nous avons l’impression que le porno est inoffensif. Nous nous trompons en pensant que les femmes dans ces vidéos apprécient ce qu’elles sont et qu’elles y participent par choix. C’est simplement faux. C’est un mensonge. On ne compte plus les porno-stars qui ont quitté cette industrie et témoigné de leurs troubles physiques et psychologiques, de la coercition qu’elles ont dû subir. On ne compte plus les automutilations, dépressions, tentatives de suicide. Toutes confient avec véhémence qu’être une star du porno était tout bonnement misérable et loin d’être amusant.

2. Le porno tue l’amour

Combien de mariages se sont déchirés à cause de la pornographie. Certains hommes parviennent à cacher leur consommation de porno, d’autres en regardent ouvertement. Dans tous les cas, cela détruit l’intimité d’un couple. Regarder du porno c’est comme planter un couteau profondément dans le cœur de son conjoint. Cela lui fait perdre toute confiance. Le porno lui dit qu’elle ne sera jamais assez bonne, qu’elle n’est pas de taille à vous satisfaire. Le porno transforme vos vœux de mariage en moquerie. Il plante des graines d’amertume et de ressentiment. Il provoque chez votre compagne une profonde douleur émotionnelle et spirituelle. Homme, si tu as de l’amour dans ton cœur pour ta femme, cesse de visionner du porno.

3. Le porno vous fait moins apprécier le sexe

Un récent sondage a révélé qu’un nombre croissant d’hommes préfère la pornographie au véritable sexe. Pourquoi ? Parce que c’est plus simple. En un clic, vous pouvez accéder à une collection de femmes en tous genre, soi-disant tout apprêtées, qui font des choses qu’aucune épouse saine d’esprit ne fera jamais. Il n’est même plus la peine de se préoccuper de donner du plaisir à une autre personne, dans le porno il ne s’agit plus que de vous. En comparaison, le sexe authentique passe rapidement pour une corvée. Dans ce récent sondage, beaucoup d’hommes signalent même qu’ils éprouvent des difficultés à ressentir quoi que ce soit dans leurs relations sexuelles avec une femme réelle. En clair, le porno ruine votre vie sexuelle.

4. Le porno dénature votre vision de la femme

La façon la plus efficace de distordre votre image de la femme est de regarder de la pornographie. Dans le porno, les femmes sont des objets, des jouets. Elles n’ont pas d’émotions, pas de besoin particulier, en un mot, pas d’âme. Elles sont juste des récompenses. On ne peut tout simplement pas observer une femme subir de telles violences, se retrouver déshumanisée de la façon la plus horrible à l’écran d’innombrables fois, et s’attendre à conserver une vision saine de la femme. C’est clairement impossible. Nota Bene : Les femmes sont de véritables êtres humains avec de véritables besoins psychologiques, émotionnels et spirituels. Elles ont une âme qui vivra à jamais, elles méritent votre respect, votre protection, et non pas exclusivement la luxure à laquelle le porno les conditionne.

Hommes, voulez-vous vraiment voir votre sœur en Christ être traitée comme de la viande fraiche ? Car c’est exactement ce qui se passera si vous visionnez du porno. Vous ne verrez plus une femme au delà des simples apparences et ne percevrez plus l’image de Dieu qui est en elle. Bien au contraire, vous commencerez à les fantasmer toutes comme si elles n’étaient que de vulgaires poupées gonflables. C’est une erreur. C’est même un cauchemar et le porno vous y conduit tout droit.

logo2

5. Et cela s’empire avec le temps

Le porno devient très vite addictif, comme le crack ou les méthamphétamines. Et comme la toxicomanie, cela s’empire avec le temps. Bien sûr, vous pouvez en consommer innocemment, mais un jour ou l’autre vous commencerez à en demander plus, à vous en passer de moins en moins. Avec le temps il vous faudra même des scènes plus extrêmes pour vous exciter. Peut-être même qu’un jour vous regarderez des choses qui vous horrifiaient auparavant.
Vous avez déjà lu ces articles au sujet d’enfants agressés sexuellement ? Avez-vous vu comme il est facile alors de haïr leurs agresseurs ? Ils n’ont pourtant pas commencé directement ainsi. Bien souvent, on retrouve à l’origine de ces crimes une consommation excessive de porno. Mais il n’ont pas pu ni su s’en défaire, comme vous ne pouvez pas plus ni ne savez pas plus vous en défaire.

6. Le porno vous vole votre joie de vivre

Le porno vous laisse un arrière goût de culpabilité et de misérabilisme. Peu importe à quel point nous nous mentons, nous savons au fond que la pornographie est mauvaise. Chaque fois que nous en regardons, notre conscience nous perturbe. Même si nous allons nous confesser à ce sujet de temps en temps, le risque de succomber à nouveau nous décourage et nous déprime et nous fait désespérer. Tôt ou tard le diable nous poussera à abandonner purement et simplement notre vie intérieure. « La lutte est vaine », nous murmurera-t-il à l’oreille, avant d’ajouter : « Jette l’éponge ». Bref, nous deviendrons tel Adam au jardin d’Eden, ignorant la présence de Dieu. Ce n’est pas ainsi que Jésus souhaite que nous menions notre vie. Il nous a racheté par son précieux sang pour nous apporter la paix et la joie de vivre en abondance, pas pour la peur ni pour la honte. Si vous souhaitez retrouver la véritable joie que procure la vie spirituelle, bannissez le porno.

7. Le porno fait de vous un esclave

Avant d’être baptisés, nous étions les esclaves du Malin. Dirigés par nos passions et nos convoitises, nous étions manipulés comme faisant partie d’un misérable troupeau. Mais le Christ nous a racheté, et une fois baptisés, Il nous a littéralement libéré de notre condition d’esclave pour nous ramener dans la liberté que procure la présence de Dieu. Si vous êtes baptisé, vous êtes mort face au péché et vivant face au Seigneur. Vous vivez dans la liberté du Christ, vous n’êtes désormais plus « un esclave mais un fils » (Gal 4, 7).

Le problème est que nous devenons rapidement dépendants de nos péchés, et entrons alors volontiers au service du démon. Il est comme le fils d’un roi descendu au marché aux esclaves et faisant ses emplettes. Il est malsain par définition. Embrassez votre liberté comme un enfant de Dieu, secouez le joug que vous inflige le diable. Renvoyez le porno au caniveau.

Soyez violent

Jésus était profondément doux c’est un fait, excepté avec une chose : le péché. Quand Il lui faisait face, Jésus n’avait aucune pitié. Sa méthode ? Trancher dans le vif, une bonne fois pour toute. Personne ne côtoie le péché dans le Ciel nous dit le Christ, au contraire « des violents cherchent à s’en emparer » (Mt 11, 12). Êtes-vous suffisamment radical avec le péché dans votre quotidien ? Vous devriez. Ceux qui ont le cancer ne le tolèrent pas au même titre que ceux qui sont atteints du virus Ebola ou de la lèpre. Alors pourquoi diable toléreriez-vous le péché ?

Hommes, si vous reconnaissez être dépendants au porno, ne cherchez plus à négocier avec lui. Retirez-le de votre vie, abattez-le, avec sang froid. Montrez-lui qui est le patron. Combattez-le comme si votre vie en dépendait, car à bien des égards, c’est réellement le cas.

Article initialement publié sur le site The Catholic Gentleman