Aleteia

Toulon : un ex-bar gay racheté par des missionnaires

DR
texas bar
Partager
Commenter

La communauté des Missionnaires de la Miséricorde divine va faire de l'ex-Texas Bar le « pub de la Miséricorde ».

Les Missionnaires de la Miséricorde divine (partenaires d’Aleteia) viennent d’acheter aux enchères le Texas Bar, célèbre bar de la communauté gay de Toulon qui se trouve à côté de l’église Saint-François-de-Paule.

« Ce bar était en liquidation judiciaire, la vente aux enchères a eu lieu le jour de la fête de la Médaille Miraculeuse. Les autres acheteurs potentiels qui souhaitaient mettre une somme plus importante que la nôtre ont eu la gentillesse de nous laisser le bar en nous voyant prier durant les enchères, expliquent les missionnaires sur leur site InternetPar ailleurs un prêtre du diocèse de Toulon, ami de la communauté, nous a fait un don de 15 000 euros pour cette acquisition. Vous comprendrez l’importance de ce lieu pour notre évangélisation dans le quartier. Ainsi le "bar de Sodome" va devenir le "pub de la Miséricorde". »

À noter que, la méconnaissance de la religion par les journalistes confinant presque à la tradition, tant Le Parisien que Libération ont assimilé dans leurs articles les missionnaires ayant acquis les lieux à des « catholiques traditionnalistes ». Il eut sans doute suffi d’en parler avec le fondateur et supérieur de la communauté pour savoir que ce n’était pas le cas. Comme il l’est expliqué sur son site, cette communauté est en fait née de la rencontre entre deux pasteurs : Mgr Dominique Rey, évêque de Fréjus-Toulon, et l’abbé Fabrice Loiseau, alors prêtre de la Fraternité sacerdotale Saint-Pierre. L’évêque était en quête d’une communauté attachée à la fois à l’ancien rite et à l’unité diocésaine ; le prêtre recherchait cette même unité et la possibilité d’être profondément missionnaire par la spiritualité de la Miséricorde. La Société des missionnaires de la Miséricorde divine est ainsi née en septembre 2005, comme association de droit diocésain rattachée au diocèse de Fréjus-Toulon. En septembre 2014, la communauté comptait trois prêtres, deux diacres, et neuf séminaristes.

Devant l’urgence de ce projet d’acquisition, enchères obligent, les Missionnaires de la Miséricorde divine ont dû piocher dans le capital prévu pour l’achat de leur maison. Ils ont donc besoin de votre aide et de votre générosité pour réaménager ce lieu qui, paradoxe amusant, était jadis la sacristie de l’église Saint-François-de-Paule. Pour leur faire un don, cliquez ici.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]