Société

Manif Pour Tous : deux cardinaux félicitent les Français

Dans une tribune du Figaro, les cardinaux Christoph Schönborn, archevêque de Vienne, et Angelo Scola, archevêque de Milan, saluent le combat de la Manif pour Tous pour la famille et contre la GPA.

CITE DU VATICAN, Vatican City : Italian cardinal Angelo Scola arrives for a consistory to discuss family issues with Pope Francis at the Vatican on February 20, 2014. After the two-day meeting with cardinals from around the world, Pope Francis will formally appoint 19 new cardinals for the first of his pontificate on Saturday. AFP PHOTO / GABRIEL BOUYS

	
		
			Caption: February 22,2014 : Card. Christoph Schönborn Archbishop of Vienna, after a consistory ceremony in Saint Peter's Basilica at the Vatican.
		
	



	
		
			Reference: 261308
		
	



	
		
			Library: CPP
		
	



	
		
			Display the whole feature: February 22, 2014 : Pope Francis during a consistory ceremony in Saint Peter's Basilica at the Vatican
		
	



	
		
			Signature: ©MASSIMILIANO MIGLIORATO/CPP

AFP PHOTO / GABRIEL BOUYS - MASSIMILIANO MIGLIORATO/CPP

Leur intervention fera date ! A six jours de la nouvelle Manif Pour Tous à Paris et à Bordeaux (5 octobre), deux cardinaux archevêques de métropoles d’Europe, le cardinal Angelo Scola, archevêque de Milan, et le cardinal Christoph Schönborn, archevêque de Vienne, s’insurgent, dans une tribune publiée sur le Figarovox, contre la « double atteinte à la dignité humaine » que constitue la gestation pour autrui (GPA) et remercient les Français «  de leur réveil inattendu et de leur engagement stimulant » pour les autres pays d’Europe. En voici quelques extraits clés :

" Il y a cent ans… la guerre de 1914-1918 posait, de façon tragique et nouvelle, la question de la valeur de la vie humaine (…) Aujourd’hui, de nouvelles menaces pèsent sur notre continent. Elles posent la même question de la valeur de la vie humaine, en des termes différents."

" La Manif pour tous, bien connue de toute l’Europe aujourd’hui, avait prévenu qu’en changeant la nature du mariage viendraient d’autres revendications, qui dénatureraient l’adoption et qui organiseraient la fabrication d’êtres humains."

" Comme l’ont exprimé nos frères évêques en France, si l’accès à la procréation médicalement assistée (PMA) et à la GPA est ouvert, c’est toute la filiation qui se trouvera désorientée, c’est une génération d’enfants qui se verra privée intentionnellement de l’un de leurs parents."

" Nous voulons (…) remercier les Français de leur réveil inattendu et de leur engagement stimulant – il sera très utile, le moment venu, dans nos pays."

Retrouvez l’intégralité de la tribune des cardinaux Scola et  Schönborn sur le site du Figaro.

Dans un communiqué, l’Observatoire Socio-Politique du Diocèse de Frejus-Toulon s’est par ailleurs réjoui " des encouragements aussi clairs que vigoureux adressés par deux des cardinaux les plus en vue de la Curie Romaine aux Français engagés dans la défense des plus vulnérables : "Nous voulons remercier les Français de leur réveil inattendu et de leur engagement stimulant." Dans le mouvement né des grandes manifestations de 2013 contre la Loi Taubira, porté par de nombreux chrétiens, se reconnaissent des citoyens de tous horizons, de différentes confessions religieuses. Il dépasse les clivages partisans habituels. Face à la perspective de PMA pour les couples de même sexe et de la diffusion du recours à la GPA, ils s’inquiètent des atteintes à la filiation humaine et se refusent à voir l’enfant faire l’objet de pratiques commerciales. Il n’existe pas de "GPA éthique".
Le pape François affirme dans son exhortation "La joie de l’Evangile" que lorsqu’il s’agit d’une question qui regarde la cohérence interne du message sur la valeur de la personne humaine, l’Eglise est fidèle à sa mission: les pratiques présentées comme des avancées peuvent cacher des atteintes graves aux droits des plus fragiles. Un être humain « est une fin en soi, et jamais un moyen pour résoudre d’autres difficultés ».

 "La Manif pour tous, bien connue de toute l’Europe aujourd’hui, avait prévenu qu’en changeant la nature du mariage viendraient d’autres revendications, qui dénatureraient l’adoption et qui organiseraient la fabrication d’êtres humains."
Un soutien de poids à la veille de la Manifestation organisée par LMPT à Paris et Bordeaux dimanche 5 octobre prochain.