International

Le premier pays musulman au monde déclare illégal tout soutien à l’EEIL

L'Indonésie, qui représente à elle seule 10% du monde musulman, a déclaré illégal tout soutien à l'EEIL.

Muslims in Indonesia

© DR

Le mois dernier, l'EEIL avait publié sur YouTube une vidéo de huit minutes appelant les Indonésiens à rejoindre leur guerre de religion contre les incroyants. La réponse des autorités indonésiennes est sans appel : tout citoyen rejoignant les combattants islamistes sera déchu de sa citoyenneté.
Le premier pays musulman au monde a officiellement annoncé interdire tout soutien au militantisme islamiste, alors que l'EEIL poursuivait ses efforts de recrutement dans le pays.
Le ministre Djoko Suyanto, en charge des affaires politiques, légales et de sécurité, a fait savoir que l'EEIL constituait une menace pour la diversité culturelle et religieuse de la nation : "le gouvernement rejette et interdit la propagation des enseignements de l'EEIL en Indonésie, qui ne correspondent pas à l'idéologie de l'état, Pancasila, ou à la philosophie de la diversité (kebhinekaan) au sein de l'état unitaire de la République d'Indonésie."

Selon le Jakarta Post, une réunion gouvernementale s'est récemment tenue pour étudier comment appliquer concrètement cette interdiction.  A notamment été étudiée le lancement d'une campagne par le ministère des affaires religieuses, en coopération avec différentes religions, pour faire prendre conscience du péril représenté par l'EEIL. L'Agence nationale antiterroriste travaillerait également avec le ministère des droits de l'homme et celui des affaires étrangères à détecter et prévenir les djihadistes en devenir ou ayant récemment voyagé dans des zones de conflit, notamment celles où l'EEIL combat actuellement.