Santé

Fin de vie/Euthanasie : Les étudiants en médecine se rebellent !

Par fidélité au serment d'Hippocrate, prêté par les médecins depuis plus de 2300 ans, des étudiants d’une trentaine d’universités de France créent le collectif « Soigner dans la dignité » pour une pleine application de la Loi Léonetti, et non sa révision.

Il nuovo medico: da professionista a mero esecutore - fr

@DR

14/05/14

« Aujourd’hui, il devient urgent de mobiliser les politiques et les professionnels de santé…  pour faire entendre notre refus de l’euthanasie et notre désir d’être mieux formés à la prise en charge de la fin de vie, à l’accompagnement des personnes et des familles… », déclarent  les fondateurs de la toute nouvelle association « Soigner dans la dignité », en expliquant leur détermination à  pouvoir accompagner « comme ils le méritent » leurs patients en fin de vie, ainsi que leur entourage, et qu’une révision de la loi Leonetti risque fortement de remettre en cause.
 
L’Association rassemble des étudiants en médecine de toute la France qui, au moment d’être admis à exercer la médecine et de se mettre au service de tous leurs patients, veulent pouvoir promettre d’être «  fidèles au serment d’Hippocrate. Selon leur charte, ces étudiants  veulent avoir comme premier souci de rétablir, de préserver ou de promouvoir la santé dans tous ses éléments, en apportant une attention particulière aux malades en grande souffrance et aux personnes en fin de vie. (lire la charte)
 
Futurs médecin de ville ou de campagne, externes ou internes dans une trentaine de villes de France, métropole ou Outre-mer, ils sont convaincus que les soins palliatifs constituent en effet « une vraie réponse à la détresse physique ou morale en fin de vie ». Ils souhaitent «  interpeller les politiques en leur disant que « la France, jeune, à travers ses futurs médecins, est inquiète! ».
 
Selon eux, la révision de loi Léonetti doit renforcer la culture des soins palliatifs et non conduire à la promotion de l’euthanasie, quelle qu’en soit la forme. Ils demandent donc la pleine application de la loi, ce qui veut dire : s’appliquer à mettre en œuvre une culture en faveur des soins palliatifs, sensibiliser et former tout le corps soignant, étendre l’information auprès des patients et de leurs proches, soutenir les associations qui œuvrent avec eux.
 
 Comment soutenir leur action ?
– Si vous êtes un étudiant en médecine, entre la deuxième année et la fin de l’internat, en signant leur charte sur le site : http://soignerdansladignite.com/etudiant.php
 
– Si vous êtes un citoyen, en rejoignant leur comité de soutien. Ce comité représente les personnes qui ne sont pas étudiants de médecine, mais qui veulent manifester leur soutien moral à cette initiative des futurs médecins.

N’hésitez pas à faire connaitre cette association à un maximum de gens ! La cause est trop importante…