Aleteia

Dieu et le coiffeur, petite histoire, grande leçon…

© Everett Collection/SHUTTERSTOCK
Partager
Commenter

Entre une conversation chez le coiffeur et une vraie une réflexion sur l'existence de Dieu, il n'y a parfois qu'un cheveu...

31/03/2014

Un jour, un homme va chez le coiffeur pour changer sa coupe de cheveux. Comme d’habitude dans ces cas-là, ils commencent à discuter. Et de fil en aiguille, ils finissent par parler de Dieu.

Le coiffeur  déclare : Je ne crois pas que Dieu existe, comme vous dites.
Et le client de répondre : Mais pourquoi dites-vous ça?
Eh bien, c’est très facile, explique le coiffeur. Il suffit de sortir dans la rue pour se rendre compte que Dieu n’existe pas. Dîtes-moi : si  Dieu existait vraiment, pensez-vous qu'il y aurait autant de gens qui souffrent, autant de malades, d’enfants abandonnés? Si Dieu existait, il n’y aurait pas tant de douleur et de souffrance dans l'humanité. Je  ne peux pas croire qu’il existe un Dieu qui permette tout cela.
 
Le client reste songeur un instant, sans vouloir répondre pour éviter une discussion stérile.
 
Le coiffeur achève son travail, et le client s’en va. En sortant du salon de coiffure, il aperçoit dans la rue un homme avec des cheveux très longs, négligés, une barbe épaisse et longue, apparemment qui n’avait jamais été taillée.  Cet homme, avec ses cheveux emmêlés, semblait être resté des années et des années sans aller chez le coiffeur.
 
Le client retourne alors au salon de coiffure et dit au coiffeur : Vous savez quoi? Je viens de découvrir que les coiffeurs n'existent pas. Comment ça ?,  dit le coiffeur. Regardez-moi, je suis ici, je suis coiffeur !
Non, répond le client. Les coiffeurs n’existent pas parce que, que s’il y en avait, il n'y aurait pas de gens avec des chev eux et une barbe aussi longs et  négligés, comme l'homme qui est dans la rue.
Ah, Ah, mais bien sûr que les coiffeurs existent, je suis ici. Le problème est que ces gens ne viennent pas jusque dans mon salon !
Le client conclut alors : Oui, c’est bien  la question dont nous avons débattu : Dieu existe ! Ce qui se passe, c'est que les gens ne vont pas à Lui, et c'est pourquoi il y a tant de douleur et de misère dans le monde.
 
* * *
 
Chers amis du peuple de Dieu : nous vivons dans un monde parfois très incrédule. Les gens ne veulent pas entendre parler de Dieu. Ils disent qu’Il n’existe pas parce que, selon eux, s’Il existait, il ne permettrait pas toute cette douleur et cette souffrance dans le monde.
Combien de fois pourrions-nous dire que le soleil n’existe pas parce que nous ne voyons que des nuages et nous ne sentons pas sa chaleur ?
Mais Dieu est ici, à côté de nous. Il marche avec nous, se réjouit avec nous, souffre avec nous. Dieu nous a donné tout ce qu’il fallait pour que nous puissions tous vivre bien sur cette terre, mais notre manque de solidarité empêche que cela se produise. Dieu ne connaît pas seulement nos souffrances et y compatit. Il sait très bien ce que sont la souffrance, le mépris, la persécution, la condamnation injuste et la mort  terrible sur la croix.
 
Approchons-nous de Jésus, le Fils de Dieu, et mettons nos douleurs, nos souffrances et nos soucis dans ses mains. Nous sentirons le soulagement et la force de nous approcher avec simplicité de ceux qui souffrent le plus, pour partager avec eux ce que nous sommes et que nous avons.
 
(Texte de Dom Omella, publié par l’agence SIC)
 

Partager
Commenter
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]