Aleteia

Suède: un grand pasteur évangélique se convertit au catholicisme

© Public Domain
Partager
Commenter

Ulf Ekman et son épouse Birgitta annoncent leur conversion lors d’un sermon. La nouvelle fait la Une des grands quotidiens suédois

13/03/14

Le dimanche 9 Mars,  les communautés évangéliques suédoises ont appris avec stupéfaction qu’Ulf Ekman, un des pasteurs évangéliques les plus connus dans le pays, ainsi que son épouse, Birgitta, allaient se convertir au catholicisme. Une annonce que le pasteur  a faite personnellement pendant un sermon, dans l’église qu’il a lui-même fondée il y a 30 ans à Upsal.
 
«  Nous aimons cette assemblée que nous avons contribué à construire et que nous avons servie pendant ces trente dernières années. Nous ne pourrions pas imaginer autre chose que d’être pleins de gratitude pour cette longue période avec vous. Néanmoins, nous avons senti clairement  l’appel du Seigneur d’entrer avec foi dans une nouvelle phase de notre vie. Tout en le faisant, nous sommes convaincus que l’assemblée est entre de bonnes mains et continuera de fleurir et porter de bons fruits dans la vision qui est la sienne », déclare le pasteur face à une immense assemblée au cours de son sermon, le 9 mars dernier.
 
« J’en suis venu à réaliser que le mouvement que nous avons représenté au cours des trente dernières années, en dépit de ses succès et du grand bien réalisé dans  différents domaines de mission, fait partie de la fragmentation en églises protestantes de la chrétienté, en cours », expliquera-t-il ensuite  dans un éditorial pour le grand journal évangélique suédois de référence  Daegens Nyheter.

Tous les Suédois savent qui est Ulf Ekman, fondateur en 1983 de la communauté charismatique Livets Ord (littéralement « La Parole de la Vie »), après avoir claqué la porte de l’Eglise luthérienne de Suède, où il était pasteur. Son but à l’époque, rapporte La Vie, était de revenir aux fondamentaux de la foi, non sans triomphalisme et en prêchant notamment la guérison, selon le modèle des grandes Eglises pentecôtistes américaines. Le tout en s’opposant explicitement à la théologie libérale des luthériens d’une part et, d’autre part, à la papauté, diabolique, des catholiques…
 
Depuis sa création, Livets Ord a connu un grand succès populaire. Son école biblique est devenue une référence parmi les évangéliques et serait la plus importante de Scandinavie. En quelques années, elle s’est surtout imposée comme la plus grande megachurch en Suède. Plus de 9500 étudiants sont sortis diplômés de son école biblique.

En rejoignant l’église catholique, Ukf Ekman dit envisager de poursuivre l’unité entre les confessions et mouvements chrétiens. Dans une note sur le site Web de son ministère, il explique qu’avec sa femme, durant ces dix dernières années, ils ont vécu une lente transformation aux contacts de catholiques romains pratiquants, notamment de nombreux charismatiques. «  Cela a vraiment remis en question nos préjugés protestants, et nous avons réalisé que, dans de nombreux cas, nos critiques à leur égard ne reposaient sur aucune base », déclare Ukf Ekman dans cette note. Il ajoute : « Nous avions besoin de mieux connaître la foi catholique ».
 
Selon des détails rapportés par La Vie, dans certains milieux protestants courait le bruit depuis des années que le pasteur penchait « dangereusement » pour la théologie catholique. Le couple Ekman avait commencé à faire des retraites spirituelles, très à la mode en Suède dans les milieux œcuméniques.  Depuis son départ à la retraite, l’année dernière, en démissionnant de son poste de pasteur principal, il n’a cessé de multiplier les références catholiques.
 
Ulf Ekman explique un bout du chemin de sa propre conversion et celle de son épouse Birgitta dans une lettre envoyée à tous les membres de Livets Ord le 9 mars, dont vous trouverez tout le contenu directement sur le site de La Vie qui répercute également toutes les réactions à cette annonce, en particulier sur les réseaux sociaux.

 

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]